Abrini et Abdeslam

A la suite des différentes arrestations de terroristes islamistes à Bruxelles, les enquêteurs belges vont de découvertes en découvertes. Notamment le contenu d’un ordinateur retrouvé dans une poubelle proche de la planque de la rue Max-Roos d’où sont partis le 22 mars les auteurs de l’attentat de l’aéroport de Zaventem. Dans ce même ordinateur a déjà été découvert le fameux “testament” audio des frères El-Bakraoui. Mais l’ordinateur révèlerait d’autres informations :

De nombreux actes d’enquête ont été diligentés à partir de ce qui s’y trouve», confirme une source proche du dossier. Un troisième fichier mentionne, lui, de possibles attaques dans le quartier de La Défense et contre l’association catholique intégriste Civitas indique Libération.

Il s’avère cependant que certains cherchent surtout à agiter un chiffon rouge contre Civitas, afin d’en faire une association dont la fréquentation serait un péril mortel ! Ce que ne dit pas Libération, c’est que la liste contiendrait beaucoup d’autres noms d’associations, d’autres sources évoquant même des personnes physiques. Il n’est pas impossible que cette liste ait été réalisée en réalité il y a plusieurs années : en 2013, une protection policière avait été mise en place devant le siège social de Civitas.

Selon le contenu de ce même ordinateur la Belgique n’aurait été la cible des derniers attentats que faute de pouvoir les perpétrer en France : «Il ressort de plusieurs éléments de l’enquête que l’objectif du groupe était de frapper à nouveau la France et que, pris de court par l’enquête qui avançait à grands pas, ils ont finalement décidé dans l’urgence de frapper Bruxelles,» la Belgique étant destinée à rester leur base arrière contre la France. 

Reste à comprendre comment les autorités belges ainsi que celles de l’Union européenne ont permis la constitution sans entraves – et même encouragées par une inaction très suspecte – d’un réseau d’islamistes terroristes dans un tissu urbain formé pour leur servir de terreau ?

Les peuples européens assistent impuissants, en effet, à la planification par les instances européennes et l’ONU du Grand remplacement par une invasion musulmane des pays de l’Union européenne. Les populations autochtones de civilisation chrétienne sont ainsi étouffées par une véritable invasion. Une opération qui est clairement et courageusement dénoncée par le Premier ministre de Hongrie V. Orban. Cette invasion mise en lien avec la multiplication des infrastructures musulmanes dans le tissu européen, le tout en liaison avec la mise à feu du Moyen-Orient donne le cocktail explosif que nous connaissons et qu’il est difficile de mettre sur le dos du seul hasard.

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :