Mais quelle est donc la raison de l’ire de Jean-Christophe Cambadélis ? Tout simplement une vérité émise par un commissaire européen allemand à propos de la situation déficitaire de la France. Une vérité fort déplaisante. Alors, plutôt que de chercher à résoudre les causes de cette situation déficitaire, le premier secrétaire du parti socialiste préfère exiger la démission de  Günther Oettinger, commissaire européen à l’Economie numérique.

C’est dans une tribune publiée par Les Echos, que ce commissaire européen a commis cet insupportable affront à la bonne gestion socialiste (défense de rire !).

Günther Oettinger estime que la Commisison européenne «doit traiter la France en tant que pays déficitaire récidiviste». Selon lui, la Commission ne peut prolonger «pour la troisième fois le délai accordé» à l’Etat français pour ramener son déficit public aux normes européennes «sans exiger des contreparties très concrètes et précises».

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :