attentat-FARC-MPI

Avant d’annoncer une trêve Noël, les narco-terroristes des FARC ont mené une action meurtrière.

Les FARC ont attaqué la ville de Inza dans la vallée de Cauca et commis un attentat contre une église  le samedi 7 décembre, jour où toute la Colombie rendait hommage à l’Immaculée Conception avec « la nuit des bougies ». Cette attaque a fait 9 morts et 22 blessés.

La Conférence épiscopale de Colombie publie sur son site web le message de l’évêque de Tierradentro, Mgr Edgar Hernandi Tirado Mazo. « Nous sommes envahis de tristesse, de voir  à quel point l’irrationalité de certains Colombiens sans aucun scrupule a plongé dans le deuil un village, une région pacifique de gens bons et religieux qui sont maintenant accablés de douleur », écrit l’évêque.

Se référant à la question des pourparlers de paix à La Havane et de la trêve que les terroristes des FARC ont annoncé pour le temps de Noël, le prélat s’interroge sur l’incohérence entre les dires et les faits.

« Beaucoup de confusion à l’annonce de la trêve de la part des FARC.  Peut-être veulent-ils gommer autant d’atrocités comme celles qu’ils viennent de commettre ? Nous nous interrogeons sur la véracité de ces déclarations et sommes déconcertés par la justification qu’ils peuvent donner au sujet d’un acte aussi aberrant et aussi absurde que celui commis. », a dit l’évêque qui appelle  les guérilleros à cesser définitivement ces attaques et à se convertir.

A l’annonce de la trêve d’un mois, l’évêque militaire et vice président de la CCE, Mgr Fabio Suescun Mutis, a déclaré « nous espérons que cette promesse soit vraie et soit l’amorce d’un cessez le feu définitif » pour que les Colombiens ne vivent pas sous l’ombre de la barbarie, du terrorisme et de la mort.

Enfin, l’archevêque a dit ses remerciements à tous les policiers et militaires qui durant ces fêtes de Noël, accomplissent leur mission de veille et de protection des Colombiens.  «  A eux, mes remerciements et ma reconnaissance parce qu’ils sont garants de la paix. Que la paix commence dans vos cœurs. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :