Alors que beaucoup se demandent en ce moment comment réduire les dépenses publiques, voici une piste toute simple : le coût de l’immigration.

Le courrier ci-dessous est édifiant. Il date du 28 juin 2017 et la situation a empiré depuis. Le préfet de la Moselle écrit au sénateur Jean-Louis Masson.

Monsieur le Sénateur,

(…) vous sollicitiez la communication des coûts actualisés pour l’année 2016 relatifs à l’hébergement des demandeurs d’asile en Moselle.

Et de fournir les montants détaillés des coûts de cet hébergement répartis sur deux programmes pour un montant total de plus de 21 millions d’euros sur l’année 2016. Et ce pour la seule Moselle. Imaginez ce que cela signifie comme coût total sur l’ensemble du territoire français. En sachant que ce coût est en progression chaque année.

De quoi donner des idées de revendications aux gilets jaunes…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :