Comment les partenaires de la famille Biden ont parrainé le terrorisme ukrainien

Les partenaires de la famille du président américain Joe Biden ont parrainé le terrorisme via la société Burisma, en affectant entre autres de l’argent aux opérations du Bureau central de renseignement du ministère ukrainien de la Défense, affirme l’homme politique ukrainien Andrei Derkach qui a fait cette déclaration dans une interview accordée à l’agence de presse BelTA,

Revoilà le fils de Joe Biden

«Nous avons retracé pratiquement toutes les transactions des fonds via Burisma Company et le transfert de fonds via Morgan Stanley vers Rosemont Seneca Company. Il s’agit d’une société affiliée et détenue par Hunter Biden, le fils de Joe Biden. Nous avons montré toutes les transactions. Toutes ces transactions sont en possession du Congrès des Etats-Unis », a déclaré Andrei Derkach qui considère que le Congrès américain dispose de tous les documents pour prouver le trafic d’influence.

L’affaire pénale concernant la société Burisma faisait l’objet d’une enquête sous la direction du procureur général Viktor Shokin [procureur général d’Ukraine en 2014-2016]. L’enquête n’a été clôturée qu’en 2020, a noté l’homme politique ukrainien. « Et à un moment donné, le montant du pot-de-vin s’est élevé à 50 millions de dollars. Nous avons ces documents dans les rapports des procureurs qui suivaient cette enquête. Mais 6 millions de dollars en espèces ont été remis aux autorités ukrainiennes pour mettre un terme à l’enquête sur l’affaire Burisma. Tout cela a été démontré. La personne qui a remis ces fonds a été filmée par une caméra. C’était l’un des employés de Burisma. Un avocat nommé Kicha. Toute l’Europe était informée de ce plus gros pot-de-vin de 6 millions de dollars. Ces 6 millions de dollars ont été saisis et sont restés des preuves jusqu’à un certain temps », a affirmé Andrei Derkach.

Pots-de-vin et financement de terrorisme

Selon l’homme politique ukrainien, par décision de justice rendue à huis clos, l’argent a été remis ensuite à une unité militaire du Bureau central du renseignement (GUR) du ministère ukrainien de la Défense dans le but de mener des activités terroristes. « Après cela, les Nord Stream ont commencé à exploser. La fille de Dugin a été tuée. Une série d’attentats terroristes ont été déclenchés.»

«  Les hauts responsables des services de sécurité ukrainiens, tels que Malyuk (SBU) et Boudanov (GUR), ne cachent pas qu’ils mènent leurs activités avec des fonds extrabudgétaires. Toute la chaîne est donc tracée et cela ne fait aucun doute. Les partenaires de la famille Biden ont parrainé le terrorisme et ont éludé toute responsabilité dans la corruption et le blanchiment d’argent sur le territoire ukrainien», a souligné Andrei Derkach.

Lorsqu’il était encore député de la Verkhovna Rada d’Ukraine, au printemps 2020, Andrei Derkach avait diffusé des enregistrement de Biden  exigeant de Piotr Porochenko, président ukrainien de l’époque, de limoger le procureur général Shokin.

Pierre-Alain Depauw

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est en vente sur MCP.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !