Promulgation de la loi dépénalisant l'usage des drogues au Portugal
La Cour constitutionnelle portugaise a validé la constitutionnalité du décret qui dépénalise les drogues de synthèse et établit une nouvelle distinction entre trafic et consommation.

Le parlement portugais a approuvé certaines modifications de l’ordonnance 94/96 du 26 mars 1996, plus connue sous le nom de « loi sur les stupéfiants ».

La nouvelle loi, qui élargit le champ de la consommation personnelle et ne considère plus la possession d’une quantité supérieure à celle autorisée pour une consommation sur 10 jours comme une preuve de trafic, a été actée par la Cour Constitutionnelle portugaise.

Cela signifie qu’à partir de maintenant, la police qui saisit des substances chez un consommateur devra prouver qu’elles étaient destinées au marché illicite, et non à la consommation personnelle, avant de l’inculper pour « trafic de drogue ».

Face à cette funeste dérive, Civitas Portugal a publié un communiqué dénonçant une nouvelle catastrophe pour un pays qui a eu le bonheur d’avoir sur son sol les apparitions de Notre Dame à Fatima :

Hier, le Président de la République a promulgué la loi de l’Assemblée de la République qui clarifie le régime des sanctions pour l’usage “indépendant” de drogues, en dépénalisant l’usage de “drogues de synthèse”. Le document avait reçu l’approbation de la majorité des parlementaires et, suite à son envoi au Palais Ratton, la validation de la Cour Constitutionnelle.

Face à une autre nouvelle décevante, mais qui ne surprend pas les plus attentifs, nous constatons que la société dans laquelle nous nous trouvons, qui s’est depuis longtemps éloignée de la Vérité, la seule qui puisse authentiquement libérer, manque cruellement de principes moraux pour la guider vers un Bien authentique et durable.

Un corps social qui normalise la consommation de drogues et, par conséquent, corrompt ses membres, à l’aide de promesses vides et de prétendus droits, s’achemine à court terme vers la normalisation de la criminalité et du terrorisme.

Le mouvement Civitas Portugal condamne fermement ce nouveau coup porté à la moralité et exhorte les patriotes à unir leurs forces pour restaurer la civilisation chrétienne.

Diogo Ribeiro de Campos
Responsável do Civitas Portugal
Coordenador para os países de língua hispânica e lusófona
Logo Civitas Portugal
diogo.campos@civitas-portugal.org

Le communiqué en Portugais pour la presse :

Soutenons par la prière et des manifestations ceux qui ont encore le courage de lutter contre l’abandon de toutes les valeurs qui ont fondé la civilisation chrétienne.

Fabien LAURENT

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup