Un site web a été activé – exsurgedomine.org – sur lequel il est possible de suivre et de soutenir les projets en cours.

Une association internationale pour l’assistance des religieux persécutés en raison de leur fidélité à la Tradition.

L’Église traverse une crise très grave, similaire à celle des gouvernements civils : ceux qui occupent des postes de pouvoir se sont révélés ennemis de l’institution qu’ils supervisent et des personnes sur lesquelles ils exercent leur autorité. Cette action subversive conduit ceux qui ne sont pas prêts à accepter la trahison à être l’objet de persécutions : de même que les médecins qui ont choisi de soigner les patients pendant la pandémie ont été expulsés de l’Ordre et privés de leur salaire, de même les prêtres et les religieux qui ne s’adaptent pas à la révolution bergoglienne sont chassés des églises, expulsés des couvents et laissés sans moyens de subsistance. Et ce qui est le plus déconcertant, c’est que les persécutions des bons se multiplient impunément au moment même où ceux qui les commettent se montrent conciliants et « inclusifs » avec les ennemis de l’Église : hérétiques, pervertis et corrompus restent en place, ils sont même promus et encouragés dans le péché et le vice précisément par ceux à qui le Christ a ordonné de protéger le troupeau des loups prédateurs. D’autre part, dans le monde merveilleux de Sainte Marthe, les couvents et les maisons religieuses doivent être vendus pour en faire des stations balnéaires ou les transformer en centres d’accueil lucratifs ; ou, plus banalement, ils servent à compenser l’indemnisation millionnaire que les diocèses doivent payer aux victimes de leurs clercs corrompus et le trou financier résultant de la désaffection des fidèles.

La persécution du Vatican – où les protégés de Bergoglio dominent impunément – se manifeste également par des actions disciplinaires qui violent les lois de l’Église et le but même pour lequel elles ont une légitimité : innombrables sont le cas de mises sous tutelle de diocèses et de communautés religieuses, d’inspections intimidantes, de visites apostoliques spécieuses, de destitutions d’évêques, de suspensions a divinis et de réduction à l’état laïc des prêtres qui ont le seul tort de ne pas vouloir apostasier la Foi catholique. Les cas récents du Monastère bénédictin de Pienza en Italie et du Carmel d’Arlington au Texas, qui s’ajoutent à de nombreux cas moins connus, sont la confirmation d’une volonté délibérée de bouleverser et de détruire les derniers vestiges du Catholicisme de la part des dirigeants de la Hiérarchie.

À cette fin, sous mon patronage personnel, a été créée l’Association civile Exsurge Domine, dont le but social est « d’apporter assistance, soutien et aide matérielle aux clercs, aux religieux et aux laïcs consacrés qui se trouvent dans des conditions de difficultés économiques et logistiques particulières ; de défendre la Tradition immuable et incorruptible de la Foi catholique ; de préserver et de promouvoir la Liturgie traditionnelle ; d’encourager l’étude et l’approfondissement théologique et culturel de l’immense patrimoine religieux, historique et artistique de la Chrétienté ; de favoriser les occasions de dialogue et de rencontre entre les diverses associations, expériences ou groupes opérant dans le cadre de la Tradition de l’Eglise Catholique ».

Exsurge Domine pourra par la suite devenir une Fondation, mais dès maintenant elle œuvrera au niveau international, s’engageant dans l’assistance des religieux persécutés en raison de leur fidélité à la Tradition. Toute personne qui partage ces objectifs peut contribuer à la soutenir.

Un site web a été activé – www.exsurgedomine.org – que je vous invite à visiter sur lequel il est possible de suivre et de soutenir les projets en cours.

La vidéo en français avec mon discours de présentation se trouve à ce lien : https://youtu.be/yjmUfg5NHk4

Dans cet esprit de vraie fraternité chrétienne et d’unité renouvelée dans le lien de la Foi, de l’Espérance et de la Charité, nous pouvons donner un exemple édifiant à nos frères et sœurs persécutés, un avertissement aux Pasteurs infidèles, une espérance à nos enfants : seuls de saints prêtres, fidèles à l’Évangile et amoureux du Christ reconstruiront ce que nous avons laissé démolir depuis trop longtemps.

+ Carlo Maria Viganò, Archevêque, Nonce apostolique

1er juillet 2023, Pretiosissimi Sanguinis Domini Nostri Jesu Christi

© Traduction de F. de Villasmundo pour MPI relue et corrigée par Mgr Viganò

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !