La garde-à-vue des six Bonnets Rouges, interpellés samedi après avoir manifesté devant le domicile de Jean-Marc Ayrault, a été prolongée de 24h dimanche soir. Le procureur a demandé à ce qu’ils soient jugés aujourd’hui en comparution immédiate pour dégradations d’un bien privé. Ils avaient jeté de la farine et des oeufs sur le portail du domicile. Parmi eux, trois militants devront répondre également de violences sur les policiers.Le sixième bonnet rouge interpellé, âgé de 21 ans, sera jugé plus tard, pour port d’arme. Il était en possession d’un couteau au moment du contrôle d’identité.

L’État sait être sévère quand il le veut… Combien de comparutions immédiates après les débordements de jeudi dernier ? Aucun chiffre n’a été fourni et nous laisse à penser qu’il n’y en a pas eu. Pourtant, on parle de voitures brûlées et non d’œufs et de farine !

Add: le procès a été renvoyé au 4 août, sans contrôle judiciaire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup