Après les « évêquesses » protestantes qui « consacrent » au Brésil durant une messe Paul VI, après les propos homophiles du jésuite brésilien Luis Corrêa Lima, voici une autre profanation au pays du syncrétisme par excellence !

Dans la paroisse de San Geraldo Magela de l’archidiocèse de Sorocoba, l’ostensoir contenant le Saint-Sacrement arrive à la « table » porté par un drone, conduit par une jeune fille, sous les hourras et les applaudissement d’une foule en délire… Le curé qui permet un tel sacrilège croit-il en la présence réelle ? A-t-il consacré les espèces du pain et du vin ? Il est bien concevable d’avoir des doutes sérieux sur la validité de telles cérémonies Novus Ordo, spectacles affligeants d’un monde conciliaire devenu fou.

Le concile a voulu ouvrir l’Église catholique au monde, adapter la foi aux « frères séparés », parler le langage contemporain… Le résultat en est une apostasie qui n’est pas silencieuse mais bruyante et vulgaire, sacrilège et blasphématoire.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

14 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup