Belgique – Vendredi soir, la police est intervenue rue des Pierres, dans un immeuble du centre de Bruxelles. La police intervient régulièrement ces jours-ci pour mettre fin à des fêtes en appartements, désormais interdites au nom du confinement imposé sous prétexte de lutte contre l’épidémie de Covid-19. Mais la fête interrompue par la police était cette fois d’un genre particulier : il s’agissait d’une orgie sexuelle avec alcool et stupéfiants.

Vingt-cinq personnes participaient à cette soirée de débauche. A l’arrivée de la police, l’un des participants a tenté de s’échapper par la corniche mais s’est blessé et a été rattrapé par les policiers. Et là, surprise : l’individu était un député européen qui a tenté de faire jouer son immunité parlementaire.

Parmi les autres participants à cette orgie sexuelle se trouvaient plusieurs diplomates. Le ministère des Affaires étrangères de Belgique a donc été appelé en pleine nuit.

L’affaire a été confirmée par la porte-parole du Parquet de Bruxelles. Sans toutefois qu’elle accepte de donner des précisions sur le député européen et les diplomates en question.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :