C’est en 1975 qu’est fondée la “famille Saint-Jean”, par le père Marie-Dominique Philippe. Il s’agit là d’un regroupement de trois congrégations religieuses, dont celle qui nous intéresse aujourd’hui est la branche des “sœurs contemplatives de Saint-Jean”, fondée plus tard en 1982 en pleine Bourgogne, dans le hameau de Rimont ! La vie monastique de cette congrégation est assez classique, oscillant entre prière silencieuse et travail, le tout au sein d’une vie de communauté. Cette branche contemplative féminine compte d’ailleurs six prieurés différents, éparpillés dans plusieurs pays ! Allez, c’est parti, Divine Box vous fait découvrir les sœurs de Troussures, et leur spécialité d’artisanat : les pralines aux amandes grillées !

 

Le prieuré des soeurs contemplatives de Saint-Jean de Troussures dans l’Oise © Frères de Saint-Jean

La communauté et ses origines

Trois congrégations religieuses composent la famille Saint-Jean : les frères de Saint-Jean (branche apostolique uniquement), les sœurs apostoliques de Saint-Jean et les sœurs contemplatives de Saint-Jean. Ces trois communautés sont certes indépendantes les unes des autres, mais partagent tout de même une histoire et une spiritualité communes. Elles furent fondées par le père Marie-Dominique Philippe en 1975 pour les frères, 1982 pour les sœurs contemplatives et 1984 pour les sœurs apostoliques.

Mais intéressons-nous plutôt aux sœurs contemplatives de Saint-Jean. En 1982 donc, le père Marie-Dominique Philippe fonde un prieuré à Rimont, et les jeunes filles sont accueillies et encadrées par la prieure sœur Alix Parmentier. Un an plus tard, les moniales s’installent à Saint-Jodard, non loin de Roanne (en Auvergne). Et comment dire… cela fonctionne bien, même très bien ! Car déjà en 1989, 6 prieurés de sœurs contemplatives sont instaurés à travers le monde (France, Cameroun, États-Unis et Lituanie).

Et notamment en 2008 est fondé le prieuré dédié à Notre-Dame de Cana, à Troussures dans l’Oise, non loin de Beauvais. Là bas, les sœurs sont installées au centre du village, au château de Troussures. Elles vivent dans le silence et la solitude, et la prieure générale est élue tous les six ans pour diriger la congrégation. Aujourd’hui, elles sont 7 moniales à vivre sur place, dans une vie de communauté rythmée par la prière et le travail.

 

Les soeurs contemplatives de Troussures se retrouvent plusieurs fois par jour dans leur chapelle pour prier ensemble © Frères de Saint-Jean

 

Le travail manuel à Troussures

A Troussures, au sein de leur petit prieuré, les sœurs contemplatives travaillent de leurs mains. Cela permet à la communauté de :
– pouvoir vivre financièrement du travail de ses mains
– pouvoir poursuivre une vie de prière en dehors des offices, car le travail manuel, parfois répétitif, permet cette liberté d’esprit et de coeur
– pouvoir s’associer à toute condition humaine et assumer un “travail”

En l’occurence, les soeurs sont connues pour deux types de produits : des confitures et des pralines aux amandes caramélisées. Cela vient de leurs sœurs (apostoliques) d’Afrique et d’Amérique du Sud qui en faisaient là-bas ! Les pralines aux amandes sont donc préparées à la main dans leur atelier, avec talent et amour ! Côté ingrédients : des amandes, et du sucre, tout simplement. Les sœurs font griller les amandes jusqu’à ce qu’elles soient caramélisées, et bien sûr, il n’y a ni colorant, ni conservateur, simplement beaucoup d’amour et de patience. Pour de bons produits et pour respecter l’oeuvre de la Création, c’était une évidence pour les soeurs !

 

Et voici un aperçu des pralines aux amandes des soeurs © Divine Box

 

Découvrir les pralines de soeurs de Troussures

Et voilà, maintenant il n’y a plus qu’à déguster ! Pour ça, vous pouvez vous rendre directement au magasin de l’abbaye (Soeurs contemplatives de Saint-Jean, 3 bis rue du Château, 60390 Troussures). Cependant, si c’est un peu loin, cliquez ici pour acheter en ligne les pralines aux amandes, en format 100g ou 150g. Et pour de nombreux autres produits monastiques, rendez-vous sur une boutique en ligne d’artisanat monastique !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :