Allemagne – Pour lutter contre les mariages d’enfants pratiqués au sein de certaines communautés immigrées, le Bundestag avait voté l’an passé une loi relevant à 18 ans l’âge requis pour se marier. Cette loi prévoyait en conséquence de ne pas reconnaître la validité des mariages pratiqués à l’étranger avec des personnes âgées de moins de 16 ans.

Mais la Cour suprême fédérale (BGH) vient de se prononcer à ce sujet, considérant comme incompatible avec la constitution l’annulation automatique en Allemagne de mariages contractés selon un droit étranger avec des personnes âgées de moins de 16 ans.

La Cour suprême allemande voit dans la loi destinée à lutter contre les mariages d’enfants une violation de plusieurs articles de la constitution.

Cette problématique est apparue en 2015 avec l’arrivée massive de « réfugiés ».

Le ministère de l’Intérieur allemand a recensé sur son territoire 85 cas de mariages avec mineure parmi les immigrés syriens, 84 cas parmi les immigrés bulgares, 21 cas parmi les immigrés roumains, 18 cas parmi les Irakiens et 16 cas parmi les immigrés afghans.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :