Dans toute l’Europe de l’Ouest, les citoyens qui ne respectent pas toutes les restrictions sanitaires sont plus sévèrement punis que les criminels.

Deux jeunes Anglais originaires de Leeds (nord de l’Angleterre) en ont fait la triste expérience. Ils ont écopé d’une amende de 10.000 livres chacun (plus de 11.000 euros) pour avoir organisé une bataille géante de boules de neige dans un parc de Londres à la mi-janvier.

« Nous ne prenons absolument aucun plaisir à infliger des amendes aussi lourdes à ces deux jeunes hommes mais leurs actes ont encouragé des centaines de personnes à être à proximité les unes des autres, créant un risque significatif et complètement inutile d’augmentation de la propagation du virus », a déclaré sur un ton solennel et réprimandeur un responsable de la police locale jeudi.

Selon la police britannique, il s’agit d’une « violation flagrante » de la législation en vigueur contre la propagation du virus.

Lors des manifestations Black Lives Matter de l’année 2020, accompagnées de pillages et de vandalisme, sans bien sûr aucun respect des « distances sociales » ni port du masque, de nombreuses vidéos ont montré cette même police britannique prendre la fuite, pourchassée par leurs assaillants issus du multiculturalisme.

Au Royaume-Uni comme en France, la police est plus prompte à montrer sa rudesse face à de braves citoyens que face aux criminels.

Un confinement strict est en place en Angleterre sous prétexte de contenir la propagation du virus. Il n’est actuellement autorisé de voir qu’une seule personne en privé en dehors des membres de son ménage, et seulement pour une activité sportive.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :