Le Professeur Didier Raoult a accordé un entretien au site Marcelle dont voici quelques morceaux choisis.

Les critiques et les conversations de bar sur les plateaux télé, je m’en fous à un point que vous n’imaginez pas. Ce qui m’ennuie, en revanche, c’est que la France, mon pays, ne suive pas ce qui est raisonnable et prenne du retard parce que des gens qui se pensent importants ne veulent pas se dédire.

. Dans le domaine qui est le mien, je sais ce que je dis, je sais ce que font mes équipes, j’accumule des données – donc du savoir supplémentaire – et je mesure tous les jours l’effet clinique de ce que je préconise. Certains ne veulent pas y croire ? C’est leur problème. Les politiques et leurs décisions, c’est l’Histoire qui les juge. On verra très vite ce qu’il en est pour cette crise. On connaîtra la vérité.

. Il y aura une enquête parlementaire après tout ça, et elle sera sanglante, autant que l’affaire du sang contaminé. Et ce sera pire si le gouvernement décide de refuser l’accès au médicament.

Au sujet de la façon dont l’hydroxychloroquine combat le coronavirus (covid 19)

. Cette molécule aurait deux effets pour accélérer l’élimination du virus : il modifierait d’abord l’environnement acide de la poche vacuole de la cellule. Ce petit sac de liquide protégé par la membrane sert de nid aux virus. En augmentant son pH (potentiel Hydrogène), l’écosystème tranquille de cet abri est chamboulé et les enzymes, impliquées dans la machinerie cellulaire utilisée par le virus pour se répliquer, sont empêchées d’agir. L’hydroxychloroquine favoriserait également l’apoptose, c’est-à-dire la mort cellulaire programmée, un mécanisme génétique qui protège l’organisme des infections en commandant aux cellules infectées de s’autodétruire.

Au sujet des effets secondaires de la chloroquine

Tous les médicaments ont des effets secondaires, surtout lorsque l’on ne respecte pas les posologies. L’aspirine, le paracétamol et l’ibuprofène surdosés, c’est beaucoup plus dangereux que l’hydroxychloroquine aux doses où on les administre. Quant à l’azithromycine, un Américain sur huit s’en voit prescrire au moins une fois chaque année.

Au sujet de l’absence de mesures pour généraliser les tests et les examens au scanner à l’ensemble du pays ?

. C’est d’abord une question de volonté politique et de mise en place logistique. Les moyens, nous les avons. Entre les laboratoires d’analyses privés, les laboratoires vétérinaires de très grande qualité que nous possédons, les médecins de ville et les infirmières libérales, tous qualifiés pour faire des prélèvements, ainsi que nos ressources hospitalières, il y a de quoi faire.

. Quant aux scanners, nous faisons face à Marseille, mais cela sera peut-être plus difficile ailleurs, car notre taux d’équipement en scanners est un des plus faibles des pays de l’OCDE. C’est la conséquence des choix politiques et financiers des 30 dernières années. Les conneries finissent toujours par se payer.

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Mirage says:

    Quand il dit “Les critiques et les conversations de bar … “, ferait-il allusion à l’agent orange … ?
    Il a raison. Une sommité scientifique telle que lui ne peut décidément pas s’aligner avec ces grandes gueules piliers de comptoir.

    Ne dit-on pas que “le chien à Blois, le car à Vannes passe … ” ?

    A l’attention de la Rédaction. Je ne poste qu’une fois, et j’ai la remarque qu’il y a doublon. Faudrait vérifier le système. Merci.

  2. Forceetjustice says:

    Le Professeur Raoult est une pointure dans son domaine mais en matière de justice c’est un novice, reprenons ses dires : ” Il y aura une enquête parlementaire après tout ça, et elle sera sanglante, autant que l’affaire du sang contaminé”. Où est le principal responsable et coupable du sang contaminé ? Il est Président du Conseil Constitutionnel, il se nomme Fabius…La Cour de Justice de la République, comme croire à une justice parlementaire c’est comme croire à la semaine des 4 jeudi ! La CJR n’est rien d’autre qu’une supercherie, tout comme l’est la CDHE…Du flanc ! Un homme courageux a écrit un livre qui nous dévoile en réalité que notre justice et pourrie jusqu’au trognon. La seule façon de punir tous ces salauds qui nous gouvernent depuis de nombreuses années c’est de donner le pouvoir au peuple selon le RIC.

    Je ne poste qu’une fois, et j’ai la remarque qu’il y a doublon. Faudrait vérifier le système, je confirme !.

  3. Sancenay says:

    Je confirme : il n’y a pas le “personnel” adéquat à l’Assemblée , on aura tout juste droit au simulacre démocratique habituel avec même probablement ses vrais faux-malades “guéris” nécessairement sans l’aide du si gênant -et si courageux- Professeur Raoult. Ce ne sera pas:” bas les masques”, mais ” bal masqué pour tous , et maintenant dansez, braves gens ! ” ,et même probablement, sautez à la corde pour payer l’addition, non pas des conséquences de l’épidémie, mais de l’imbécile paralysie de notre industrie et de notre économie.Car celles-ci auront été paralysées d’une part par manque de moyens préventifs et d’autre part, par des décisions absurdes de fermetures, nées l’ignorance crasse des évadés de l’ENA aux commandes et autres “experts” qui ignorent tout de l’interdépendance de quasiment toutes les activités du fait de l’hyper-spécialisation de chaque filière.

  4. Sancenay says:

    Espérons que le bon Docteur s’en sorte.Je serais absolument navré qu’il ne bénéficie pas des funérailles qu’il méritera au moment que Dieu aura choisi.

  5. sabinaki says:

    Moi, c’est pareil, c’est marqué “doublon” à chaque fois…

  6. Sancenay says:

    Vous aurez compris que ce commentaire était destiné au Docteur Dor et non Raoult, bien sûr.

  7. Eddy K says:

    J’aimerais partager l’optimisme du Dr Raoult. Mais je rappelle que la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale, présidée par Yaël Braun-Pivert, a largement dédouané Benalla, le favori de Macron.

    Que le même Benalla a menti sous serment devant la commission d’enquête du Sénat, et que la justice de Belloubet se montre particulièrement peu intéresse pour le poursuivre comme elle le devrait.

    Le système est verrouillé… Fabius, largement compromis dans l’affaire du sang contaminé, a poursuivi sa belle carrière et préside maintenant le Conseil Constitutionnel.

    Tout un symbole sur l’état lamentable de notre pays…

  8. Cadoudal says:

    copinage et magouillage sont deux synonymes de la justice républicaine, sous les auspices
    de Marianne déesse du Grand Orient.,

    les membres de certains cercles bénéficient de privilèges républicains sacrés et intangibles, quoiqu’ils fassent.

  9. Christophe says:

    Bonjour.

    Il suffit, oui j’ose encore d’écouter les BFM et complices quant ils parlent de cette nouvelle étude qui va être faite au CHU d’Angers.

    Enquête faite pour “mettre fin à la polémique” et non pour trouver une solution médicamenteuse à cette maladie qui, je suis désolé de rester sur ma position première, ne me paraît pas si grave que ça. Restons au CHU d’Angers et son étude, je ne suis pas toubib je suis camionneur comme dirait ma belle-mère mais il me semblait que pour l’effet Placebo, le patient ne devrait même pas avoir à l’esprit qu’il était possible qu’on lui prescrive un “faux médicament” ?
    Là, c’est raté, non ?

    Il y a toujours en France 1700 décès par jour et ce, de façon incompressible, sans épidémie particulière. Combien de morts EN TOUT aujourd’hui en France ?