Sur la chaîne de télévision LCI, le professeur Camille Locht, directeur de recherches à l’INSERM et à l’Institut Pasteur de Lille, et Jean-Paul Mira, chef de service de médecine intensive et réanimation à l’hôpital Cochin, débattent en direct de recherches menées pour tester le vaccin BCG – vaccin contre la tuberculose – comme traitement contre le coronavirus.

Survient un moment stupéfiant. S’adressant au professeur Camille Locht, le docteur Jean-Paul Mira dit :

« Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ? Un peu comme ça s’est fait d’ailleurs sur certaines études, avec le sida, chez les prostituées… »

A quoi le professeur Camille Locht répond en approuvant et en confirmant que c’est l’idée…

La séquence a largement été diffusée en Afrique, suscitant un tollé général et des réactions en cascade, condamnant unanimement le principe que l’Afrique serve de cobaye.

Beaucoup d’Africains y voient d’ailleurs la preuve d’un complot destiné à réduire la population africaine. Le nom de Bill Gates circule d’ailleurs souvent comme promoteur du vaccin BCG en Afrique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :