Sur la chaîne de télévision LCI, le professeur Camille Locht, directeur de recherches à l’INSERM et à l’Institut Pasteur de Lille, et Jean-Paul Mira, chef de service de médecine intensive et réanimation à l’hôpital Cochin, débattent en direct de recherches menées pour tester le vaccin BCG – vaccin contre la tuberculose – comme traitement contre le coronavirus.

Survient un moment stupéfiant. S’adressant au professeur Camille Locht, le docteur Jean-Paul Mira dit :

“Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ? Un peu comme ça s’est fait d’ailleurs sur certaines études, avec le sida, chez les prostituées…”

A quoi le professeur Camille Locht répond en approuvant et en confirmant que c’est l’idée…

La séquence a largement été diffusée en Afrique, suscitant un tollé général et des réactions en cascade, condamnant unanimement le principe que l’Afrique serve de cobaye.

Beaucoup d’Africains y voient d’ailleurs la preuve d’un complot destiné à réduire la population africaine. Le nom de Bill Gates circule d’ailleurs souvent comme promoteur du vaccin BCG en Afrique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !