– France-Argentine : 4-3

France : tête de série n°8, vice-champion d’Europe 2016.

Argentine : tête de série n°5, vice-champion du monde 2014, vice-champion d’Amérique du Sud 2015.

La France n’avait jamais battu l’Argentine en Coupe du Monde (défaite 1-0 en 1930 et 2-1 en 1978), c’est désormais chose faite. Sans jamais avoir paniqué, même en étant mené 2-1, les Français disposent des vice-champions du monde avec un Kylian MBappé en pleine ascension et que l’on compare au Pelé de la Coupe du Monde 1958. Cornaqué par ce meneur d’homme qu’est Didier Deschamps (à qui on doit la victoire de 1998), l’équipe mercenaire a rempli la mission qui lui fut assignée (qualification pour les quarts de finale). Quant à Lionel Messi, 5 Ballons d’or gagnés, aucune coupe du monde au palmarès.

– Uruguay-Portugal : 2-1

Uruguay : –

Portugal : tête de série n°4, champion d’Europe 2016.

Portugais et Uruguayens ne s’étaient jamais affrontés en Coupe du Monde. Avantage à la Celeste qui perd cependant son buteur vedette Edinson Cavani sur blessure. Pour le frère ennemi de Messi, le Portugais Cristiano Ronaldo, même motif, même punition. Pas de Coupe du monde gagnée malgré 5 Ballons d’or, lui et Messi rejoindront dans l’histoire les Di Stefano, Cruyff, Keegan, Platini et autre van Basten

– Russie-Espagne : 1-1 (4 penalties à 3)

Russie : tête de série n°1 (pays organisateur)

Espagne : –

Si les Espagnols avaient battu les Russes lors de l’Euro (1-0 en 2004 et 4-1 en 2008), ils ne s’étaient jamais affrontés en Coupe du Monde. Le héros du match fut celui que l’on donnait il y a 15 ans comme la future star mondiale dans les bois et qui ne fit pas la carrière que l’on attendait de lui, le gardien de but russe Igor Akinfeev, qui lors de la séance des tirs au but stoppa deux tirs espagnols. La Russie poursuite benoîtement son petit bonhomme de chemin et rejoint dans l’histoire l’équipe d’URSS de 1970 qui avait été éliminée à ce stade de la compétition par l’Uruguay.

– Croatie-Danemark : 1-1 (3 penalties à 2)

Croatie : –

Danemark : –

Face à une rude équipe danoise, les Croates étincelants au premier tour ont dû aller jusqu’aux tirs au but face à un pays qu’ils avaient écrasés 3-0 lors de l’Euro 1996. La Croatie retrouve les quarts de finale pour la première fois depuis 1998 (où elle avait éliminé l’Allemagne 3-0) où elle affrontera le pays organisateur. Quant au Danemark, il est éliminé en 8e comme en 2002.

– Brésil-Mexique : 2-0

Brésil : Tête de série n°3

Mexique : –

Logique victoire du Brésil, n°2 mondial, qui dispose d’une équipe du Mexique qui enregistre sa 7e élimination de suite en 8e de finale (par la Bulgarie en 1994, l’Allemagne en 1998, les Etats-Unis en 2002, l’Argentine en 2006 et 2010 et les Pays-Bas en 2014), n’ayant atteint les quarts que lorsqu’elle organisait la Coupe du Monde (1970 et 1986). Notons que le Brésil avait déjà battu le Mexique en Coupe du Monde en 1930 (4-0), en 1954 (5-0), en 1962 (2-0), les deux équipes ayant fait match nul en 2014 (0-0).

– Belgique-Japon : 3-2

Belgique : Tête de série n°6

Japon : –

Les deux pays s’étaient affrontés déjà lors de la Coupe du Monde 2002 (2-2). Menés 2-0 au bout de 52 minutes (marqués en 4 minutes), les Belges ont renversé la vapeur avec un but marqué à la 94e minute, juste avant les prolongations, évitant une élimination surprise qui aurait fait désordres alors que l’on a sur le papier la meilleure équipe belge de tous les temps ou du moins depuis 1986. Comme en 2014, les Belges sont en quart de finale, opposés au Brésil. Au moins, ils évitent leur bête noire l’Argentine qui les avaient éliminés en quarts en 2014 et en demies en 1986.

– Suède-Suisse : 1-0

Suède : –

Suisse : –

Les deux pays ne se sont jamais rencontrés en phase finale. La Suède bat la Suisse, pourtant n°6 mondial, sur la plus petite des marges et se qualifie pour les quarts de finale pour la première fois depuis 1994 où elle avait disposé de la Roumanie avant de s’incliner contre le Brésil en demi-finales.

– Angleterre-Colombie : 1-1 (4 penalties à 3)

Angleterre : –

Colombie : –

Les deux pays ne se sont jamais rencontrés en phase finale. Encore une fois, c’est par la séance des tirs au but que se jour le droit d’avancer au tour suivant. L’Angleterre, généralement considérée comme des loosers nés, se qualifient donc pour la 8e fois pour les quarts, la dernière étant en 2006 où elle avait été éliminée aux penalties par le Portugal, à la plus grande joie de la France dont l’Angleterre est la bête noire tout autant que les Français le sont des Lusitaniens. Quant à la Colombie, elle n’égale pas sa performance de 2014 où elle s’était qualifiée pour les quarts, étant éliminée par le Brésil.

Quarts de finale :

– Belgique-URUGUAY

– BRESIL-BELGIQUE

– SUEDE-ANGLETERRE

– RUSSIE CROATIE

Il y aura donc au moins un pays européen en finale puisque le vainqueur de Suède-Angleterre affrontera celui de Russie-Croatie en demi-finales.

RATIO QUALIFIE/ELIMINES POUR LES ¼e de FINALE

Tête série Europe Asie Am. Nord Am. Sud
Qualifiés 4 6 0 0 2
Eliminés 2 4 1 1 2

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :