Belgique – Lundi, à l’issue d’une réunion qui s’est terminée tard dans la soirée entre le Gouverneur de la province d’Anvers et les bourgmestres des différentes communes de la province, il a été décidé de placer toute la province dans un quasi confinement. Couvre-feu de 23h à 6h. Télétravail obligatoire sauf catégories professionnelles pour lesquelles cela n’est pas possible. Masque obligatoire partout dans l’espace public. Obligation de faire seul ses achats dans les magasins ou au marché. Interdiction de toutes les fêtes et de tous les événements. Fichage des présences dans les cafés, bars et restaurants.

Or, le week-end, certaines autorités politiques disaient que l’origine du rebond du Covid 19 était directement liée à des bars à chichas et des fêtes dans certains quartiers précis qui pourraient être ciblés par un reconfinement, sauf qu’il fallait faire attention “à ne pas stigmatiser certaines populations“. Tiens, tiens.

Et, si Israël, le Maroc et l’Algérie sont en ce moment particulièrement affectés par le Covid 19, il y a justement dans la province d’Anvers une communauté juive et une communauté maghrébine chacune importante qui vivent regroupées dans des quartiers.

A lire entre les lignes, il apparaît donc que tous les habitants d’Anvers sont pénalisés pour des problèmes sanitaires concentrés en réalité dans certains quartiers communautaires.

Cette réalité sera difficilement camouflable dans les prochains jours. En effet, à partir de vendredi et jusqu’à dimanche, les musulmans vont fêter l’Aïd et sacrifier le mouton. Un moment durant lequel les musulmans se réunissent en nombre. On voit mal les musulmans d’Anvers se plier aux nouvelles règles sanitaires et ne pas fêter l’Aïd. Comment les autorités anversoises vont-elles réagir et quelles seront les conséquences de ces agissements ?

Par ailleurs, alors que huit villes du Maroc (dont Marrakech et Tanger) sont placées dans l’isolement au nom de la pandémie de Covid 19, le flux d’immigrés marocains domiciliés en Belgique et voulant se rendre au Maroc ou en revenir durant ces mois d’été ne semble pas se tarir sans que les autorités belges ne prennent les mesures nécessaires pour y mettre fin. Il est plus facile d’imposer à tous les Belges un masque obligatoire et des restrictions de déplacements et d’activités…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. “Il y a justement dans la province d’Anvers une communauté juive et une communauté maghrébine chacune importante qui vivent regroupées dans des quartiers.” Ce n’est pas exact cela “il y a justement dans la province d’Anvers une communauté belge importante qui vit regroupée dans des quartiers.” Ainsi il est normal de confiner l’ensemble de la province, car c’est bien la communauté belge qui vit dans la communauté maghrébine et juive et non l’inverse à Anvers. C’est le point fort d’Anvers cela et la force du flamand, il aime tout le monde, c’est l’oecuménisme sous forme syncrétique mise en pratique là.
    J’ai toujours admiré le sens aigu de la mentalité flamande, c’est la Belgique qui gagne cela, Anvers en est le témoignage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.