L’AFP signale que les onze casernes qui dépendent de la compagnie de gendarmerie de Mulhouse sont placées sous protection renforcée, après la mort vendredi d’un jeune qui avait essayé d’éviter un contrôle statique de gendarmes, selon les informations recueillies auprès de la gendarmerie et de la police.

La gendarmerie, censée protéger les Français, en être à elle-même devoir être protégée, voilà l’état de la France en 2019 !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

La 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020.
Achetez dès maintenant votre ticket d'entrée !
Gratuit pour les moins de 12 ans

8 commentaires

  1. En ce jour de deuil national suite à la mort héroïque de 13 Français pour défendre le mali alors que des milliers de ressortissant maliens constitués de jeunes hommes profitent en métropole des largesses de l’état français, il est inconcevable de se laisser marcher dessus par de la racaille de la banlieue de Mulhouse ou d’ailleurs.
    Aux armes citoyens !

  2. Que la peur change de camp . Après les actions meurtrières de ces bleus qui ont massacré , gazé , éborgné à vie , , les G.J. gratuitement et sans aucune sanction !
    Moi je me fiche de se qui peut se passer .

    • Sebastien Wolf says:

      Exactement. La gendarmerie est un outil de plus dans l’arsenal de répression de la France réelle. Entre la racaille et le gendarmerie. Je suis résolument neutre

  3. tirebouchon says:

    Il semblerai que les gendarmes sont plus promptes à énucléer et amputer de braves français portant gilets jaunes qu’à se comporter comme de véritables combattants à l’égard de la crapule…Non que les gens d’armes ne soient pas en mesure de répondre aux attaques de la merde qui occupe nos villes mais ils ont des ordres : éviter l’étincelle qui déclencherait une guerre civile ! Et pourtant il faudra bien en passer par là !
    Moralité il vaut mieux en finir rapidement , laisser la crapule inutile se rebeller, justifier ainsi le “tirer dans le tas”, pas de cadeau, sans état d’âme et commencer le grand nettoyage,….la mer méditerranée se remplira rapidement d’une flotte de re-migration sans que cela ne nous coûte pas grand chose. Au bout du compte la guerre civile maintenant serait la meilleure chance pour la France !

    • artemis says:

      Bien d’accord avec vous, la guerre civile est proche et il ne faut pas grand chose pour que ça pète !!!
      C’est d’ailleurs ce que veut macron et ceux qui lui donne des ordres. Sans doute y aura t-il des morts, mais je pense qu’il faut en passer par là si l’on veut remettre les choses en ordres ! Cela fait 45 ans que l’on est dirigé par des guignols, qui s’en mettent plein les poches et quand il s’agit de remettre de l’ordre, ils ne bougent pas le petit doigt, car il faut ” la paix sociale”, cela ne durera qu’un temps et je pense que la fin de la récréation va bientôt sonner, et enfin nous pourrons retrouver notre France comme elle était auparavant, c’est à dire avec des individus qui respectent notre culture, nos coutumes, notre langue et notre république !

  4. Les gendarmes n’ont pas hésité à rendre infirmes des dizaines des nôtres. Laissons les donc seuls face à la vermine (S’ils craignent pour leur sécurité c’est que la « victime » est un « djeune »). Pour retrouver notre confiance il va falloir qu’ils fassent beaucoup, beaucoup d’efforts. Ils ont l’entraînement, le matériel et les armes. Qu’ils nous montrent ce qu’ils savent faire face aux envahisseurs. Mais franchement, je doute qu’ils montrent la moindre combativité, à part se terrer dans leurs gendarmeries. De toute façon leurs chefs veillent sur leur propre carrière personnelle et ils ne vont rien risquer pour leurs subordonnés. On parie ?

  5. Cadoudal says:

    La République EN MARCHE n’ hésite pas à crever les yeux des Gaulois contestataires qui protestent contre sa fiscalité tyrannique ;

    la République EN MARCHE se transforme en serpillière devant les voyous importés , qui peuvent brûler , souiller, se rebeller, vendre de la drogue en toute impunité.

    si un gendarme fait un bobo à un tel voyou, on voit le Président de la République se précipiter à l ‘hôpital
    pour lui apporter son soutien inconditionnel. ( Hollandouille)

  6. Dernières nouvelles : une “gendarmette” a tiré (bien) sur son gendarme de compagnon
    Ils règlent leurs comptes entre eux maintenant ?
    D’autre part , un 3ème se serait “suicidé” avec son arme aujourd’hui (réseaux sociaux)