Sur les lieux du crash du Boeing 737 à Rostov-sur-le-Don

Un Boeing 737 de la compagnie FlyDubaï s’est écrasé dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 mars à l’aéroport de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie. Les 62 passagers, principalement russes, sont morts.

Cette carte montre les difficultés auxquelles l’appareil a été confronté pour atterrir.

55 passagers, essentiellement russes (44 Russes, 8 Ukrainiens, deux Indiens et un Ouzbek), et 7 membres d‘équipage, tous étrangers ont perdu la vie. Il n’y a aucun survivant, a indiqué le ministère des situations d’urgence, cité par l’agence TASS.

L’appareil, qui effectuait le vol Dubaï – Rostov-sur-le-Don, se serait écrasé vers 3h50 (heure de Moscou) alors tentait depuis deux heures, effectuant des tours au large de Rostov-sur-le-Don ainsi que le montre la carte ci-dessus.

Les fragments du Boeing, qui s’est brisé en plusieurs parties, ont été dispersés sur un un kilomètre et demi de diamètre. 

Plus de 500 secouristes et environ 60 véhicules ont été dépêchés sur place. Une enquête criminelle pour « violation des règles de sécurité et d’exploitation du transport aérien ayant entraîné par imprudence la mort de plusieurs personnes » a été ouverte. « L’enquête étudie en ce moment deux pistes principales : une erreur de pilotage en raison de mauvaises conditions climatiques ou un problème technique », a précisé la représentante du Comité d’enquête régional, Oksana Kovrijnaïa.

L’aéroport de Rostov-sur-le-Don a été fermé.

Flydubaï est une compagnie lowcost créée en mars 2008 et appartenant au gouvernement de Dubaï. La compagnie n’a jamais connu d’accident majeur depuis sa création et dessert 90 destinations à moins de six heures de vol de Dubaï avec une flotte de 50 Boeing 737. (Source)

Cette carte ci-dessous, montre les difficultés auxquelles l’appareil a été confronté pour atterrir.

Reste a savoir s’il s’agit d’un accident ou d’un attentat, comme ce fut le cas il y a quelques mois dans le Sinaï en Égypte contre un avion qui comptait principalement des passagers russes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :