« Avec la circulaire du ministère de l’Instruction dans laquelle est reconnu le droit de priorité éducative aux parents ont été récompensés l’effort et l’engagement avec lesquels les associations du Family Day, dépassant les offenses et les insultes, ont porté en avant la bataille pour le droit des parents au consentement préalable dans les écoles. »

Les associations italiennes Pro Vita et Generazione Famiglia ont salué ainsi la circulaire émanant du ministre de l’Éducation choisi par le gouvernement de coalition M5S et La Ligue de Salvini : l’idéologie du genre ne pourra plus être enseignée dans les écoles sans l’aval des parents.

Pour le président de Pro Vita, Tony Brandi, un merci tout spécial « va au ministre de l’Instruction Bussetti » qui a élaboré cette mesure qui laisse aux parents le choix de l’enseignement qu’ils souhaitent pour leurs enfants. « Cette histoire démontre, continue-t-il, comment des parents, simples citoyens disposés à descendre dans la bataille et à lutter contre le pouvoir politique injuste peuvent changer le futur. Les familles ne doivent pas et ne peuvent pas céder d’un millimètre par rapport au ‘gender’ et à ‘ses erreurs de l’intelligence’. »

Jacopo Coghe, président de Generazione Famiglia, a pareillement remercié le ministre Bussetti, « qui finalement reconnaît clairement le droit de priorité éducative des parents, le droit de connaître et dans certains cas d’exonérer ses propres enfants d’activités sensibles qui ne s’accordent pas avec leur morale ». « On va de l’avant, ajoute-t-il. Nous ne ferons pas un pas en arrière, nous demanderons l’actualisation de cette circulaire, nous continuerons à défendre les écoles de nos enfants contre la colonisation idéologique par des projets inspirés par la dictature du genre ».

« Il s’agit d’une grande victoire… ».

C’est une grande victoire de la culture de vie contre la Gaystapo. Une victoire dont il faut remercier le gouvernement “populiste” italien… qui va se faire de nouveaux ennemis parmi la bien-pensance universelle…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. En France les pédophile (tel F.Mitterand, J.Lang, Y.saint-laurent, P.Bergé, M.Pollac) ont pignon sur rue les médias les couvrent d’éloges et ils sont reconnus comme de grandes personnalités. Dans ces conditions la théorie du genre à un bel avenir dans le pays des droits de l’homme.

    • Cadoudal says:

      vous oubliez le camarade Cohn Bendit

      c’est effectivement le paradis du Droit de l’ Homme à la sodomie , garanti par Taubira, future divinité du Panthéon républicain

  2. « L’idéologie du genre, a conclu Julia de Cardenal, est une violation des droits des enfants ». Et d’abord des droits de Dieu, devrait-on ajouter, de qui toute créature tire ses propres droits et devoirs. »

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !