Ce n’est pas une plaisanterie. Danièle Obono, député de La France Insoumise, a osé se plaindre du sort des parlementaires habitant hors de Paris, déclarant sur BFMTV, lundi 11 juin, que les élus « pourraient avoir les moyens de se loger s’ils avaient une indemnité suffisante pour le faire ».

Quoi, il y aurait des députés de la France Insoumise vivant sous les ponts ? Il faut pourtant rappeler que les députés ne vivant pas en région parisienne peuvent se faire rembourser jusqu’à 1.200 euros par mois de loyer d’un logement parisien en plus de leur salaire mensuel de 5.782 euros net.

Combien de citoyens français peuvent en espérer autant ?

Cette parlementaire d’un parti qui prétend défendre les ouvriers prouve une fois de plus qu’elle vit hors des réalités du quotidien des Français.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :