enfer2

Il ne m’appartient pas d’ajouter quelque commentaires plus ou moins convenu et convenant à propos des attentats du vendredi 13, traditionnellement jour maudit. Cependant le commandement « Tu ne tueras pas » m’oblige en tant que soignant, à dire quelques mots se départissant de ce qui a été dit sur le sujet. Je le fais par une citation du Figaro du 24/11/2015 ; chacun l’interprétera comme il le veut. Elle mérite réflexion. Elle concerne ce qui s’est passé au Bataclan où il y a eu 80 morts. Les spectateurs dansaient sur place sur une musique très rythmée.

« L’ambiance était très joviale. Le groupe jouait depuis environ une heure. Ils venaient de dire « On vous aime Paris » et avaient entamé la chanson Kiss the Devil avec les paroles: I Meet the Devil And this Is His Song», quand on a entendu très clairement des détonations derrière la porte d’entrée. Célia: «Comme le concert était rigolo, j’ai cru à des pétards et comme je n’aime pas ça, je me suis écartée de Benjamin vers la droite. J’ai reçu un truc dans les fesses, j’ai vu bien plus tard que c’était un éclat de balle.»

Kiss the devil signifie : Embrasse le diable !

I meet the devil and this is his song : je rencontre le diable et voici sa chanson ».

Le diable a répondu à l’appel qui lui était fait de l’embrasser et de danser avec lui en semant sa mort.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

28 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :