Ce qui s’est passé aux Etats-Unis ce 6 janvier 2021 restera dans les livres d’histoire. La prise du Capitole s’est faite par une foule immense de patriotes américains, partisans de Donald Trump, scandalisés par les fraudes électorales massives pour imposer Joe Biden à la Maison Blanche. Mais le motif n’importe pas pour tous ceux qui commentent ces événements sur les plateaux des télévisions d’Amérique et d’Europe. Les fraudes électorales en faveur de Biden sont tout simplement niées malgré les preuves accablantes.

Attardons-nous sur le traitement des faits en France. De BFMTV à LCI, de Macron à Mélenchon, tous crient à la tentative de coup d’Etat et se scandalisent. Allons bon ! Les mêmes sont pourtant tous des inconditionnels de la révolution sanguinaire de 1789.

Prenons Mélenchon. Voilà tout à la fois un admirateur de Robespierre, de la Terreur et du génocide vendéen, de la révolution bolchévique, de la révolution cubaine, du communisme qui est l’idéologie la plus mortifère de l’Histoire. Et ce bonhomme s’offusque d’une journée de révolte patriote dont les seules victimes sont quatre personnes qui ont été tuées par la police !

Prenons Macron. Voilà un glorificateur des révolutionnaires de 1789 mais aussi un partisan des révolutions colorées mondialistes, façon révolution orange soutenue par BHL et consorts.

Prenons cette classe politique dans son ensemble et ces journalistes acoquinés. Ils étaient tous extrêmement indulgents envers les émeutes, les saccages, les pillages, les incendies, commis sous le label Black Lives Matter. Mais que des patriotes américains enfoncent quelques portes du Capitole et s’installent avec insolence dans les fauteuils capitonnés des parlementaires, voilà un drame insoutenable.

Prenons ces donneurs de leçons, qui monopolisent la télé et la radio. Ils osent parler de “dignité”, alors qu’ils sont embourbés jusqu’au cou dans des relations fétides avec une pseudo-élite pédophile dont Olivier Duhamel est le dernier cité en date.

Et prenons encore une certaine Marine Le Pen, toujours plus rampante devant le Système, qui déclare que Trump devrait désavouer ce qui s’est passé hier. Certes, la présidente du RN est loin de pouvoir sérieusement envisager un jour d’accéder à l’Elysée. Mais imaginons un seul instant ce cas de figure illusoire. Les émeutes auxquelles se livreraient alors les nervis d’extrême gauche soutenus par toutes les forces mondialistes seraient d’une toute autre violence que celle observée hier pour s’emparer momentanément du Capitole.

Tout cela est plein d’enseignements. Nous y reviendrons. Dans l’immédiat, plus que jamais, il est temps de cesser d’accorder la moindre estime à cette caste de politiciens, de journalistes et d’affairistes plus menteurs les uns que les autres.

Alain Escada, président de Civitas

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :