Le discours d’installation 2019 du Grand Maître du Grand Orient de France (GODF) Jean-Philippe Hubsch, réélu pour un second mandat, mérite quelque attention.

Ce discours a d’abord rappelé que la laïcité devait être le centre de la rhétorique de la franc-maçonnerie comme de la République :

« La laïcité est plus que jamais menacée, tant dans la sphère publique, que dans les entreprises, les clubs sportifs ou encore les associations. Notre rôle, à nous francs-maçons du Grand Orient de France, et d’arriver à obtenir la constitutionnalisation des deux premiers articles de la loi de 1905, et à ce que cette loi soit appliquée sur tout le territoire de la République, sans aucune exception. Cette insertion de la laïcité dans la Constitution lui donnera une force juridique majeure qui la mettra à l’abri des tentatives de la réduire à néant. »

Ensuite, le Grand Maître du Grand Orient de France a fait une annonce qui ravira le CRIF après la polémique qui avait créé quelques apparentes tensions entre les deux organisme : le GODF organisera un voyage mémoriel à Auschwitz en mars ou en avril prochain, pour le 75e anniversaire de la libération du camp :

« à l’heure du regain de l’antisémitisme, de l’antimaçonnisme et de la montée de toutes formes de racisme, j’ai pensé qu’il était important pour nous francs-maçons du Grand Orient de France, de nous rendre sur ces lieux où la souffrance de nos ancêtres est encore palpable, pour nous recueillir, pour nous rappeler, pour ne jamais oublier… »

Le Grand Maître a aussi évoqué le « livre blanc de la politique internationale » du Grand Orient, dans lequel sont abordés la politique européenne de l’obédience maçonnique, ses relations avec les pays méditerranéens, la coopération Afrique Europe, son rôle au sein du continent américain, et le développement de la franc-maçonnerie en Asie. Il y est aussi question du rôle de l’Alliance Maçonnique Européenne (AME), qui a pour objet de devenir un interlocuteur maçonnique auprès des institutions européennes.

Le GODF lancera aussi un nouveau projet cette année, visant à tenter de recruter de nouveaux adeptes : les Universités Populaires Maçonniques.

« il s’agira d’organiser tous les mois une conférence publique, sur des sujets de réflexion philosophique, avec des intervenants de premier plan. »

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :