minute3-tt-width-604-height-450-bgcolor-000000

Existe-t-il un lobby gay du FN ? C’était la question de Minute il y a quelques mois.

Selon Valeurs actuelles l’annonce de l’arrivée de Sébastien Chenu parmi les personnalités du Rassemblement Bleu Marine aurait fait des vagues au cours du bureau politique qui se tenait se matin au Front National:

EXCLUSIF – Marine Le Pen renonce à nommer le fondateur de GayLib délégué à la Culture

EXCLUSIF. Selon les informations de Valeurs Actuelles le bureau politique du Front National qui se tenait ce vendredi 12 décembre, a été particulièrement agité après l’annonce de la nomination de Sébastien Chenu, cofondateur de Gaylib (association militant pour le mariage, l’adoption par les couples de même sexe, ansi que pour la PMA et la GPA), comme délégué national à la Culture.

La réunion qui rassemblait les principaux cadres du parti a été marquée par une fronde de la plupart des participants, après l’annonce de la nomination de Sébastien Chenu dans les plus hautes instances du RBM. La présidente du Front national, Marine Le Pen aurait finalement renoncé à nommer cette “prise de guerre” comme délégué à la Culture du Rassemblement Bleu Marine (RBM).

Depuis 24 heures, le Front National est en pleine crise après l’annonce de ce ralliement surprise et contesté par de nombreux militants, ainsi qu’après les révélations du magazine Closer faisant état de l’homosexualité de Florian Philippot, le vice-président du parti.

Finalement, Sébastien Chenu arrive bien au RBM mais ne sera pas “délégué à la culture”

La raison invoquée par Marine Le Pen : “Il n’en a jamais été question (la nomination de délégués), ce type de poste n’existe pas au RBM”. Marine Le Pen annoncera en revanche, en conférence de presse, l’arrivée de Sébastien Chenu au Rassemblement Bleu Marine (RBM).

Et si Sébastien Chenu avait été l’objet d’une tractation secrète ?

Marine Le Pen ne s’est pas contentée de repêcher le fondateur de Gaylib qui s’est fait viré à la fois de l’UMP et de son propre mouvement Gaylib, dont il est fondateur. Elle lui a également promis un poste rémunéré. La promesse de ce poste rémunéré n’est pas anodin du tout. Le lobby gay aurait-il eu à recaser l’un de ses serviteurs ?

Selon les propos de Marine Le Pen rapportés par Valeurs actuelles ci-dessus, ce poste rémunéré aurait été spécialement créé en l’honneur du fondateur de Gaylib, puisque “ce type de poste n’existe pas au RBM”, affirme Marine Le Pen.

Le siège du Front national appelé ce matin au téléphone, notre interlocuteur nous a dit que depuis hier les appels de protestation n’avaient pas cessé au standard. Il a précisé que Sébastien Chenu avait été viré à la fois de l’UMP et de Gaylib.

Très étrange donc que Marine Le Pen aille faire les fonds de poubelle de l’UMP et de Gaylib pour repêcher un personnage qui rassemble tous les stigmates pour déplaire à son électorat… Rien de surprenant que les membres du Bureau politique émettent des réserves sur la venue d’un militant LGBT, même s’ils ont l’habitude d’avaler toutes sortes de couleuvres.

Ce qui est plus surprenant c’est que Marine Le Pen persiste à maintenir Sébastien Chenu dans son rassemblement malgré ces nombreuses protestations du haut en bas de l’électorat frontiste. Si Florian Philippot, malgré l’audience que lui accorde les gros médias, n’est arrivé que 4ème lors des élections du bureau politique à Lyon, son “orientation” sexuelle (comme on dit) n’y est certainement pas étrangère. L’électorat du Front national est particulièrement porteur des valeurs traditionnelles. 

Faut-il dans ce cas penser que le roulement d’attaques médiatiques que MLP a subi depuis quelques jours avec pour prétexte l’emprunt russe du FN ainsi que ses déclarations concernant la torture, auraient été apaisé par une caution faite au Lobby gay en la personne de Sébastien Chenu  ? 

Curieusement, depuis l’annonce de l’intégration de Sébastien Chenu au RBM, brusquement, les attaques des médias du système se sont arrêtées.

On peut également supposer que la nomination de Florian Philippot à la tête d’un des plus hauts postes de l’appareil frontiste en 2010 n’était pas arrivé par hasard non plus … Depuis cette date, Marine Le Pen jouit d’une certaine bienveillance dans les médias à laquelle le FN n’était pas accoutumé auparavant. 

Depuis l’origine des tractations secrètes existent au Front National. La plus connue: Jean-Marie Le Pen, par exemple, avait monnayé son appel à voter pour Bernard Tapie à Marseille en 1993 par exemple. On peut supposer sans trop prendre de risques que Florian Philippot qui vient du gaullisme ait été le résultat d’une tractation de cet ordre et qu’il soit un sous-marin du système et des mouvements gays… 

En ce qui concerne Sébastien Chenu, il est difficile, en dehors d’une tractation avec les médias, de comprendre ce que Marine Le Pen pourrait attendre de son adhésion à son Rassemblement Bleu Marine. En effet, il ne tient le peu de notoriété qu’il possède, que de sa particularité de militant LGBT, fondateur de Gaylib au sein de l’UMP. Il a été d’ailleurs également viré de son propre mouvement” Gaylib”, selon notre interlocuteur du FN au téléphone ce matin. Il n’a ainsi aucun moyen de rapporter des voix au Front, par contre il en fera beaucoup perdre. Il y a donc forcément anguille sous roche.

Un emprunt dans une banque française à un taux intéressant pourrait être une autre piste, mais moins probable, car cela demanderait un troisième interlocuteur: la banque.

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

19 commentaires