Le 13 janvier 2017 est décédé Udo Ulfkotte (56 ans), journaliste allemand trop méconnu en France.

Udo Ulfkotte avait de graves problèmes cardiaques et savait depuis quelques années que son temps était compté. Il avait donc décidé de parler librement, de dénoncer tous les scandales dont il avait eu connaissance et de mettre en garde ses compatriotes en prédisant les catastrophes auxquelles mènerait l’invasion migratoire. 

En 2014, il avait publié un livre intitulé « Gekaufte Journalisten – Wie Politiker, Geheimdienste und Hochfinanz Deutschlands Massenmedien lenken » (Journalistes vendus – Comment les politiciens et la finance dirigent les médias de masse) dans lequel il révélait comment les journalistes étaient littéralement à la solde de lobbies et d’intérêts étrangers.

Avec beaucoup de détails, Udo Ulfkotte expliquait dans ce livre l’ampleur de la désinformation et comment les médias dominants sont payés par des services secrets, l’OTAN, les États-Unis et des multinationales. Les journalistes qui veulent conserver leur emploi et faire carrière ne peuvent refuser. Lui-même raconte qu’il recevait des articles « tout faits » de services secrets américains et n’avait qu’à apposer sa signature et les faire paraître dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Udo Ulfkotte affirmait également que le Mossad est responsable de multiples assassinats déguisés en morts naturelles et que les services secrets israéliens sont derrière les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises.

Brièvement converti à l’islam, Udo Ulfkotte en était revenu, dénonçant avec d’autant plus de vigueur l’immigration et l’islamisation de l’Allemagne.

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :