Églises et sanctuaires catholiques en ruine, ou en vente sont légion en Europe. Ce processus témoigne de la déchristianisation avancée d’une Europe post-moderne matérialiste et nihiliste, ayant perdu ses repères spirituels et identitaires, et de la faillite d’une Église conciliaire qui se veut avant tout, depuis Vatican II, ouverte à l’homme moderne.

Cette crise de la foi, dont ce dernier concile fut un des déclencheurs, bouleverse le paysage européen : les églises deviennent des boites de nuit, des restaurants à la mode ou des musées reliquaires d’une foi sous naphtaline et perçue par la majorité comme un folklore d’antan.

Le dernier cas emblématique de cette déchristianisation vient de Hollande : l’archidiocèse le plus grand des Pays-Bas, celui d’Utrecht, a décidé de mettre en vente directement sa cathédrale ! Pour la curie locale, l’église de Sainte Catherine coûte trop cher : les bancs restent désespérément vides, les offertes quasi inexistantes, et maintenant le diocèse ne peut plus se permettre l’entretien de son édifice religieux le plus symbolique. Ainsi cette église qui depuis 1560 représente le cœur du diocèse d’Utrecht et qui est devenue cathédrale en 1853, risque de fermer définitivement ses portes, vendue comme un bien superflu.

Un bien superflu valant 1 euro ! Parce que, non content de se défaire du patrimoine religieux et culturel de son diocèse, l’évêque à sa tête, Mgr Wim Eijk voudrait la céder pour cette somme symbolique au Museum Catharijne Convent qui la jouxte. Un édifice qui a eu une histoire semblable à celle que pourrait connaître la cathédrale, étant donné que de couvent il s’est transformé en galerie d’art.

Malgré pétitions, courriels, lettres, et tam-tam sur les réseaux sociaux, Mgr Eijk ne veut pas changer d’avis : la cathédrale, témoin de siècles de foi catholique dans un monde protestant, sera vendue un point c’est tout. Et tant pis pour la symbolique d’un tel geste. L’Église conciliaire concourt ainsi à l’apostasie silencieuse du troupeau catholique, plus largement à la déchristianisation et sécularisation d’une Europe en crise d’identité spirituelle, charnelle, culturelle.

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

16 commentaires

  1. Cadoudal says:

    la “pastorale ” du Concile pastoral Vatican II- Assise aboutit à une faillite complète bien prévisible .

    plus personne pour participer à la liturgie Montini-Luther de la “nouvelle pentecôte” annoncée par Jean 23.

    d’ici deux ou trois ans , cette cathédrale deviendra une mosquée.

  2. MA Guillermont says:

    Mgr Eijk est pourtant l’un des 4 Prélats de l’Église Catholique qui , en moins d’un an , à la date du 05 Mai 2018 évoqua le Mystère d’Iniquité décrit à l’article 675 du Catéchisme de l’Église Catholique … !

    Et bien cette vente à été annulée !

    Bonne nouvelle !!!

    Le Cardinal Willem Eijk a annulé les plans pour fermer et vendre sa Cathédrale du XV ème Siècle !
    https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://gloria.tv/article/bPPxR7zPqGk96oNhku6Zd4umS&ved=2ahUKEwjM077Mn-jgAhUhxoUKHX7QCzYQFjACegQIBRAB&usg=AOvVaw3fuO1LSYAs9swzgI-iFLwn

    Gloire à Dieu et Paix sur la terre aux hommes qu’il aime … !

    • toto says:

      “Gloire à Dieu et Paix sur la terre aux hommes qu’il aime … !” C’est un voeu pieux. Dieu aime tous les hommes, Dieu aime même les démons.
      La traduction correcte est “Gloire à Dieu et Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté”, c’est à dire aux hommes qui font la volonté de Dieu. Ceux qui ne font pas la volonté de Dieu sèment la haine, la mort, la désolation, la guerre. La Paix de Dieu ne peut pas être sur eux, comme elle n’est pas sur les démons.

      • MA Guillermont says:

        Oui Toto
        Merci pour votre aide , en fait vous êtes de la Tradition et vous avez toujours le latin et moi j’ai la … partition de l ‘ Église de France , celle qui a volontairement botté en touche le latin pour changer les mots ….. pas tous mais assez pour nous égarer …
        Merci à vous

        Dieu veille !

  3. DUFIT THIERRY says:

    L’Eglise des Pays Bas est une des plus progressistes Eglises d’Europe. On se souveint du satanique cardinal Alfrink qui au concile était un des chefs de file du modernisme.
    Le progressisme des évêques hollandais était tel que même le pape Paul VI ,qui fut pourtant le pape destructeur de l’Eglise en faisant entrer le modernisme et l’hérésie dans l’Egise avec Vatican II, le pape de la nouvelle messe protestantisée, s’en émut. C’est dire… Rome dans les années 70 réagit – avec beaucoup trop de faiblesse- contre le catéchisme dit “hollandais” qui était un monument d’hérésies. Mais le mauvais Paul VI était toujours d’une faiblesse coupable dès qu’il s’agissait de défendre la foi catholique et de combattre l’hérésie.
    On voit maintenant les résultats de plus de 50 ans de modernisme.

  4. Alexandre Sanguedolce says:

    Les Pays Bas sont majoritairement protestants, donc ce n’est pas très étonnant.

  5. balaninu says:

    Bien dit @TOTO mais c’est le nouveau “gloire à Dieu” des modernistes !!!!!! ils ont changé des paroles qui avaient tout leur sens !!!! et ils ont vidé le VRAI sens de certaines prières comme le Gloire à Dieu…..
    si MA GUILLERMOT a la bonne info pour le retrait de la mise en vente, alors oui : DEO GRATIAS !!!

    • MA Guillermont says:

      Bonjour Balaninu
      Dès la prochaine Messe , je rectifierais ce terme à la récitation du Gloire à Dieu
      Nous avons un très bon prêtre qui fait tout son possible pour dire la Sainte Messe … il garde quelques prières en latin mais pas Celle-ci

      • balaninu says:

        Il est vrai que certains prêtres font tout ce qu’ils peuvent pour retrouver le vrai sens des prières…. comme le Notre Père et autres… mais certaines passent à travers ! Bonne et Sainte Messe pour la prochaine fois !

        • MA Guillermont says:

          Merci Balaninu
          Bien à vous de la Manade du Mas .. St Pierre en Camargue au milieu des cheveux et des … taureaux … symbole de St Luc Evangéliste et compagnon de St Paul en ces voyages !

      • Oui mais malheureusement la nouvelle messe même bien célébrée est toujours mauvaise car entachée de protestantisme. Si votre prêtre célébrait la vraie messe de toujours il n’y aurait pas de difficulté de traduction.
        Puisque nous parlons d’Utrecht sachez que la Fraternité St Pie X a repris dans cette ville l’église Saint-Willibrord.
        Certains détruisent. D’autres construisent…

        • MA Guillermont says:

          Ne vous croyez pas protégé des turpitudes des Fils et Filles de l’Église car Tradis … !
          Thierry Duffit
          Les brebis galeuses sont dans tous les troupeaux et Dieu a dit :
          ” les portes de l’Enfer ne prévaudront pas …”
          Alors , quand il y a la Messe St Pie V à côté de chez moi , j’y cours !
          Et lorsque le très bon prêtre de l’Église Ste Bernadette dit la Messe et organise des A-M de prières j’y cours aussi !
          Je resterais dans l’Église de Rome et j’explique à des personnes formidables qui ont été abusées par ces maçons. .. tant de loups tentent de nous saigner …
          Le songe de Don Bosco est ma référence …

          Le navire est attaqué mais il ne coulera pas bien arrimé entre 2 piliers !

          • Le problème du rite de la Messe, si essentiel, est doctrinal Ce n’est pas une affaire de sensibilité.
            Voir le bref examen critique de la nouvelle messe des cardinaux Ottaviani et Bacci.

            • MA Guillermont says:

              Nous sommes bien d’accord , pour revenir au Culte traditionnel de St Pie V , un nouveau Concile se tiendra sous le Saint Pontife …

            • Cadoudal says:

              la messe de Luther a été imposée pour protestantiser l’ Eglise , en chasser les vrais catholiques ; pour mener les peuples chrétiens à la Religion Universelle sans dogme ;

              selon le projet de l’Alliance Israélite universelle conçu et exposé par Crémieux (1860)

  6. Xavier S. says:

    Balaninu.
    Il n’y a pas que la traduction française du Gloria et du Notre-Père qui pose problème. Il y a aussi celle de la prière pour la paix qui suit le Notre-Père. En français, depuis les années 40 déjà, on utilise l’expression “à notre temps” à la place de “à nos jours” (pacem in diebus nostris). Ce changement demandé par le Mouvement Liturgique, alors de plus en plus progressiste, se retrouve hélas! dans les missels français de dom Gaspar Lefèbvre (et autres) imprimés dans l’après-guerre, et constituait à ce moment-là un pas vers la réforme liturgique de Paul VI “ouverte sur le monde”.
    Le problème est que l’on à habitué les catholiques des années 50-60 à demander à Dieu la paix politique dans le monde (pour “notre temps”), alors que le texte latin “in diebus nostris” demande à Dieu une paix surnaturelle liée à notre état de grâce, quelles que soient les circonstances de notre vie personnelles ou les évènements dans le monde.
    Voici une bonne traduction française de cette belle prière: “Délivrez-nous, Seigneur, nous vous en prions, de tous les maux passés, présents et à venir. Et par l’intercession de la bienheureuse et glorieuse Marie, toujours vierge, Mère de Dieu, de vos bienheureux apôtres Pierre, Paul, André et de tous les saints, ACCORDEZ LA PAIX A NOS JOURS. Qu’avec le soutien de votre miséricorde, NOUS SOYONS TOUJOURS LIBRES DU PECHE ET PRESERVES DE TROUBLES DE TOUTES SORTES.”
    Quand vous assistez à une messe tridentine en vous servant d’un missel de l’après-guerre, remplacez mentalement “notre temps” par “nos jours”. Vous sentirez une différence.