Capture

Durée: 1 heure 32 minutes

Diffusé en direct le 9 mai 2015

Le défilé militaire consacré au 70ème anniversaire de la Victoire sur les nazis se déroule aujourd’hui sur la place Rouge à Moscou. Les autorités ont promis que cette parade serait grandiose et impressionnante.

Dans une ambiance, en Occident, de révision de l’Histoire sur la guerre de 1945, la Russie célèbre quant à elle, samedi, la victoire sur l’Allemagne avec de grandioses parades militaires sur la place Rouge, avec une armée en pleine rénovation, équipée d’un armement à la pointe du progrès. De nombreuses autres villes auront aussi des parades militaires. Les démonstrations de patriotisme dans les rues de Moscou n’ont jamais connu un tel succès. Le patriotisme russe a été porté à son paroxysme par les multiples diffusions télévisées en gloire à la Russie. Une cérémonie boycottée par les alliés de l’époque, Européens et Américains en tête.

Mais les pays de l’OTAN ne représentent pas le monde et Vladimir Poutine a été entouré de nombreux dirigeants d’autres pays, notamment les présidents chinois Xi Jinping et indien Pranab Mukherjee, son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le cubain Raul Castro, le Vietnamien Truong Tan Sang,  le Vénézuélien Nicolas Maduro, la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, ainsi que du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, ainsi que ses homologues tchèque et slovaque ne seront pas présents pour la parade mais iront tout de même déposer une gerbe de fleurs. Le grec Alexis Tsipras, pour sa part, était annoncé. 

Plus populaire que jamais, Vladimir Poutine se soucie peu du boycott des Européens et Américains, le président, indifférent, a cependant tenu  à remercier les anciens alliés pour leur “contribution” à la victoire. “Je remercie les peuples de Grande-Bretagne, de France et des Etats-Unis pour leur contribution à la victoire”, a-t-il déclaré. En effet la Russie est de très loin le pays qui a le plus contribué en vies humaines à la victoire de 1945, abusivement présentée comme la victoire de la liberté en Occident. Si la Russie a rendu, en 1993, leur liberté aux pays de l’Europe de l’Est qui faisaient partie du partage de Yalta entre la Russie et les USA (1945), au contraire les Etats-Unis qui s’étaient partagé avec la Russie le monde en deux zones d’influence, étendent plus que jamais leur empire et tout particulièrement sur l’Europe hors Russie, puisque son hégémonie s’étend maintenant aux anciennes républiques soviétiques à peine libérées du joug de l’URSS.

Le nouveau matériel militaire de l’armée russe comporte en particulier son nouveau char Armata T-14, actuellement le plus puissant du monde, ainsi, entre autres, que des missiles balistiques intercontinentaux de près de 50 tonnes et 16.000 soldats.

Ces commémorations se déroulent dans une vingtaine de villes d’un bout à l’autre du pays, de Kaliningrad à Vladivostok, en passant par Sébastopol en Crimée. A Moscou, la parade militaire a été ouverte avec l’arrivée du ministre de la Défense dans une Zil décapotable de l’époque soviétique. Après la parade militaire, plus de 160.000 personnes vont se répandre dans le centre de Moscou pour un gigantesque cortège où les Moscovites brandiront des portraits de leurs pères ou grands-pères vétérans de guerre. Dans la soirée, des concerts sont prévus avant un feu d’artifice tiré depuis un dizaine de points dans la capitale russe.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

24 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :