asiabibiDemain jeudi 13 octobre 2016 aura lieu, pour Asia Bibi, l’audience devant la Cour Suprême du Pakistan. Son avocat, Saiful Malook, musulman d’une soixantaine d’années, entend démontrer l’innocence de cette chrétienne condamnée à mort pour blasphème lors des deux procès précédents en 2009 et 2014.

Malook est serein :

« Je suis confiant. Nous démontrerons que les preuves contre Asia Bibi sont insuffisantes pour motiver la condamnation et les accusations infondées, selon les standards légaux du système judiciaire, explique-t-il à Vatican Insider. Les accusations sont des prétextes et Asia doit donc être absoute : c’est ce qui ressort avec clarté des dossiers procéduraux. » « La Cour Suprême est le niveau maximum de la justice pakistanaise. Les magistrats sont des juristes éminents  et ils ne se laisseront pas influencer par des facteurs externes. Ils écouteront les motivations de l’accusation et de la défense. Ensuite ils pourront se prononcer tout de suite ou prendre quelques jours pour se confronter, avant d’émettre un verdict. »

L’avocat évoque également les problèmes de sécurité :

« La sécurité, dans le cas d’un procès tellement sensible, est objectivement un aspect qu’il faut gérer avec beaucoup de soin. On peut imaginer la mentalité de certains groupes extrémistes islamiques présents dans le pays. Beaucoup voudraient tuer Asia Bibi. Il existe des groupes militants qui ont ressorti son histoire au moment de l’exécution capitale de Mumtaz Qadri, l’assassin du gouverneur du Punjab, Salman Taseer, tué en 2011 pour avoir défendu Asia Bibi. Aujourd’hui ces militants ont soif de vengeance et l’objectif est une femme qui pour eux a blasphémé, quoique puisse établir la cour. « 

L’avocat espère dans la pleine absolution de la jeune femme chrétienne. D’autant plus que le cas d’Asia Bibi est connu dans le monde entier et que sa sentence aura donc un impact sur l’image du Pakistan au niveau international. En effet, la loi pakistanaise sur le blasphème qui punit avec la réclusion à vie ou la peine de mort l’outrage envers l’islam fait beaucoup de tord à la réputation du pays.

Pour un Pakistan confronté à de nombreux troubles confessionnels et à l’augmentation de l’islamisme radical, un non-lieu pour Asia Bibi redorerait un peu son blason bien terni.

Demain sera aussi la commémoration du miracle du soleil lors de l’apparition de Notre Dame à Fatima le 13 octobre 1917 : une raison de prier Notre Dame pour qu’un miracle permette la libération d’Asia Bibi fort injustement condamnée et emprisonnée depuis plus de 6 ans dans des conditions inhumaines.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :