En voilà un qui porte bien son nom. Le triste sir cardinal MARX a donné sa démission au pape François en raison du scandale des abus sur mineurs en Allemagne.

Le cardinal, qui promeut à peu près tout ce qui contraire à la loi naturelle, de la contraception au “mariage” homosexuel, et président de la Conférence épiscopale allemande jusqu’en 2020, constate une crise «causée également par notre échec personnel, par notre propre faute». «Il me semble, et c’est mon impression- que nous avons atteint une “impasse” qui, cependant, pourrait aussi devenir un tournant selon mon espérance de Pâques». Parole de gauchiste.

Dans le courrier qu’il envoie au pape il écrit : «Fondamentalement, il s’agit pour moi d’assumer une coresponsabilité par rapport à la catastrophe des abus sexuels perpétrés par des représentants de l’Église au cours des dernières décennies». Sans blague.

Le cardinal Marx est depuis 2013 membre du Conseil des cardinaux créé par le Pape François qui vise à réformer la gouvernance de l’Église et à assister le pape.

Bon débarras, MARX. Si vous pouviez souffler des idées de démissions à tous les pourris de votre espèce qui salissent l’Eglise…et pourquoi pas emporter dans votre retraite le mauvais pape François. Et bon courage pour le jugement divin.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :