Le site LifeSiteNews publiait hier 19 mai 2021 un article faisant référence à un « avertissement » lancé quelques 160 experts scientifiques internationaux dont l’ancien vice-président de Pfizer Michael Yeadon concernant l’utilisation des “vaccins” expérimentaux contre le covid :

« Des dizaines d’experts médicaux, écrit LSN, ont émis un avertissement ce mois-ci au sujet des vaccins COVID-19, qualifiant les injections comme ‘’inutiles, inefficaces et dangereux‘’ et susceptibles d’entraîner des ‘’décès de masse prévisibles‘’.  ‘’En bref, les preuves disponibles et la science indiquent que les vaccins COVID-19 sont inutiles, inefficaces et dangereux‘’, ont déclaré les Médecins pour un COVID-19 éthique dans une lettre ouverte il y a deux semaines. ‘’Les acteurs autorisant, contraignant ou administrant la vaccination expérimentale contre le COVID-19 exposent les populations et les patients à des risques médicaux graves, inutiles et injustifiés’’. »

Le collectif à l’initiative de cet avertissement est Doctors for COVID-19 Ethics « cofondé par l’ancien vice-président de Pfizer Michael Yeadon », souligne LSN et qui « compte plus de 160 experts médicaux du monde entier parmi ses signataires. » « Parmi les autres membres fondateurs, affirme LSN, figurent le professeur Sucharit Bhakdi MD, ancien président de l’Institut de microbiologie médicale et d’hygiène de l’Université Johannes Gutenberg de Mayence, Allemagne et le Dr Wolfgang Wodarg, ancien chef du comité de la santé de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. »

« Les médecins, rappelle l’article américain dont MPI vous offre une traduction ci-dessous, ont écrit plusieurs lettres à l’Agence européenne des médicaments sur les problèmes du vaccin COVID-19 et font face à la censure, bien que leur lettre la plus récente puisse être trouvée archivée ici. Le groupe peut également être trouvé sur Twitter. Leur témoignage reflète les appels croissants d’experts, comme le Dr Janci Chunn Lindsay et le Dr Peter McCullough, pour arrêter les coups. »

« Dans leur lettre au début du mois, continue LSN, Doctors for COVID-19 Ethics a souligné les graves implications sanitaires des vaccins pour les personnes en bonne santé et les malades, affirmant que les vaccins ‘’ne sont pas sûrs, ni pour les receveurs, ni pour ceux qui les utilisent ou autorisent leur utilisation.‘’

Ils ont souligné les risques de ‘’perturbations létales et non létales de la coagulation sanguine, y compris les troubles hémorragiques, la thrombose cérébrale, les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques‘’, ‘’une aggravation de la maladie dépendant des anticorps‘’, des réactions auto-immunes et les effets potentiels des ‘’impuretés vaccinales dues à des normes de fabrication précipitées et non réglementées.‘’

‘’Contrairement aux affirmations selon lesquelles les troubles sanguins post-vaccination sont ‘rares’, de nombreux effets secondaires courants du vaccin (maux de tête, nausées, vomissements et éruptions cutanées ressemblant à un hématome sur le corps) peuvent indiquer une thrombose et d’autres anomalies graves‘’, ont déclaré les experts. ‘’Les événements de coagulation qui retiennent actuellement l’attention des médias ne sont probablement que la ‘pointe d’un énorme iceberg’.‘’

‘’En raison de l’amorçage immunologique, les risques de coagulation, de saignement et d’autres événements indésirables peuvent augmenter avec chaque revaccination et à chaque fois qu’une exposition au coronavirus intervient‘’, a ajouté Doctors for COVID-19 Ethics. ‘’Au fil du temps, que ce soit des mois ou des années, cela rend à la fois la vaccination et les coronavirus dangereux pour les groupes d’âge jeunes et en bonne santé, pour lesquels sans vaccination le COVID-19 ne pose aucun risque substantiel‘’, ont-ils soutenu.

‘’Tout comme le tabagisme pourrait être et était prédit pour provoquer le cancer du poumon sur la base des premiers principes, tous les vaccins à base de gènes peuvent provoquer des troubles de la coagulation sanguine et de la coagulation, en fonction de leurs mécanismes moléculaires d’action‘’, ont-ils déclaré. ‘’Dans le même ordre d’idées, des maladies de ce type ont été observées dans tous les groupes d’âge, entraînant des suspensions temporaires de vaccins dans le monde.‘’

‘’Depuis le déploiement du vaccin, l’incidence du COVID-19 a augmenté dans de nombreuses régions où les taux de vaccination sont élevés. En outre, plusieurs séries de décès par COVID-19 se sont produites peu de temps après le début des vaccinations dans les résidences pour personnes âgées‘’, ont déclaré les médecins. ‘’Ces cas peuvent être dus non seulement à une amélioration dépendante des anticorps, mais aussi à un effet immunosuppresseur général des vaccins, ce qui est suggéré par la fréquence accrue de l’herpès zoster chez certains patients.‘’

‘’Quel que soit le mécanisme exact responsable de ces décès signalés, nous devons nous attendre à ce que les vaccins augmentent plutôt que réduisent la létalité du COVID-19‘’, ont-ils poursuivi.

Le groupe a souligné que les piqûres restent techniquement expérimentales – un fait qui interdit légalement la vaccination obligatoire dans de nombreux cas : ‘’Les vaccins sont expérimentaux par définition. Ils resteront dans les essais de phase 3 jusqu’en 2023. Les destinataires sont des sujets humains ayant droit au consentement éclairé libre en vertu de Nuremberg et d’autres protections, y compris la résolution 2361 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe et les conditions d’autorisation d’utilisation d’urgence de la FDA.‘’ »(©Traduction de F. de Villasmundo)

Francesca de Villasmundo 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :