Les États-Unis ont débarqué une brigade blindée en Allemagne. C’est le plus grand déploiement de force américain en Europe depuis la guerre froide. Alors même que le président élu Trump continue de vouloir réchauffer les relations avec Poutine, l’équipe d’Obama tente une dernière manœuvre pour déclencher une guerre contre la Russie.

L’équipe de combat de la 3e Brigade blindée de l’armée américaine, qui fait partie de la 4e Division d’infanterie, est arrivé au port de Bremerhaven le week-end. Quelque 2800 chars, véhicules blindés, pièces d’artillerie et véhicules de soutien – ainsi que 3 500 soldats – sont arrivés sur des navires de transport depuis.

La brigade blindée est destinée à renforcer les défenses de la Pologne. « Permettez-moi d’être clair : c’est une partie de nos efforts pour dissuader l’agression russe, assurer l’intégrité territoriale de nos alliés et maintenir une Europe entière, libre, prospère et en paix » , a déclaré le commandant adjoint du Commandement européen, Tim Ray, dans un communiqué de presse.

Il s’agit du plus important mouvement de troupes américaines, destiné à contrer les menaces et l’intimidation de Moscou vers les pays de l’Est comme la Pologne, la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, la Roumanie, la Bulgarie et la Suède. Cette action porte le nombre total de troupes américaines en Europe à près de 70.000 hommes. La Grande-Bretagne a également envoyé ces derniers mois une unité de chars et 800 soldats en Estonie. D’autres forces de l’OTAN, dont un régiment d’hélicoptères américain, devraient se déployer dans les prochains mois.

Lorsqu’il a annoncé le déménagement, l’an dernier, le secrétaire américain à la Défense, Ash Carter, avait déclaré que les forces iraquiennes participeraient à des exercices militaires réguliers dans la région avec des alliés de l’OTAN. À cette époque, le Lieutenant-général Ben Hodges, commandant de l’armée américaine, avait qualifié le déploiement d’ «incarnation de l’engagement américain à défendre ses alliés européens».

L’opération a été décidée par Obama alors que le président Trump a déclaré que les relations chaleureuses avec la Russie étaient une bonne chose et que seuls les gens « stupides » seraient en désaccord. Donald Trump a également attaqué à plusieurs reprises le rôle obsolète de l’OTAN.

L’arrivée de la brigade blindée intervient quelques jours après que les agences de renseignements américaines aient formellement accusé le président russe Vladimir Poutine d’être derrière les efforts de piratage électronique pour stimuler les chances du président élu américain Donald Trump de remporter le scrutin de 2016. Donald Trump a exprimé son scepticisme sur le rôle supposé de la Russie.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

47 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :