Amman Sedesh, le terroriste islamiste de 19 ans qui hier, dimanche 2 février, a poignardé, avant d’être abattu par les forces de l’ordre, des passants dans les rues de Londres, un étant encore dans un état critique, venait tout juste de sortir de prison.

Daesh vient de revendiquer l’attaque sur internet. Et une nouvelle fois, des questions se posent quant au laxisme de la justice dans les pays européens. Sedesh avait été arrêté par l’anti-terrorisme en mai 2018 et . Au procès il avait été prouvé que le bonhomme avait exprimé l’intention de commettre une attaque terroriste et avaient été retrouvés, dans sa maison familiale de Londres, un couteau de combat, un fusil à air comprimée et un drapeau noir. Il avait donc été condamné à 3 ans de prison, seulement, pour propagande terroriste mais n’a accompli que la moitié de sa peine. Il venait d’être libéré de prison en janvier 2020. La police a admis également que cet islamiste était étroitement surveillé depuis sa sortie. Aussi au Royaume-Uni, les Britanniques se demandent bien pourquoi le bonhomme avait recouvré la liberté s’il était toujours dangereux et considéré un terroriste.

Le premier ministre Boris Johnson est intervenu pour annoncer un changement de route :

« Demain nous annoncerons des plans ultérieurs pour modifier fondamentalement le système concernant les personnes condamnées pour terrorisme. »

Une décision salutaire dont l’aboutissement sera facilitée grâce à la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne, imposant un véritable carcan laxiste en matière de droit et de justice aux pays membres. Le Brexit c’est aussi le retour à la souveraineté judiciaire.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

La 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020.
Achetez dès maintenant votre ticket d'entrée !
Gratuit pour les moins de 12 ans

9 commentaires

  1. Soupape says:

    La liberté passe … par la souveraineté ….

    Voilà pourquoi … le PARTI SECRET … fait tout à l’envers ! …

    Il veut continuer à … supprimer la souveraineté … pour pouvoir supprimer la liberté …

    TOUT SAUF .°.macron.°.
    TOUT SAUF .°.macron.°.
    TOUT SAUF .°.macron.°.

    • Attention aux slogans irréfléchis, vous allez avoir Lucifer à la place…..

  2. Cadoudal says:

    la Révolution maçonnique a besoin de braves petits salafistes, très pieux, comme lui;

    elle fait tout pour qu’ils parviennent au paradis de Mahomet , avec leur prime de 72 vierges;
    ce qui exige un carnage de mécréants.

  3. Bertrand says:

    On se pose des questions sur sa santé mentale j’imagine

  4. Fauchille says:

    Le jour un attentat islamiste aura neutralisé un politique, là et seulement ĺà l’État prendra des mesures de guerre.
    Dire et faire croire que l’islam n’est pas l’islamisme est faux, c’est ns faire prendre des vessies pour des lanternes.
    Ns sommes des imbéciles.

    • Jamais les islamistes ne s’attaqueront en Europe à des hommes politiques, ce sont leurs protecteurs

  5. Ejecter d’Europe toute cette vermine musulmane, où plus s’il y a de la résistance, voilà la seule solution.

    • Cadoudal says:

      peu de chances que des gouvernements francs maçons organisent des croisades libératrices;

      leur politique consiste plutôt à importer des islamistes pour faire des Bataclans et exécuter leur programme de destruction de la chrétienté.;

      la Révolution nihiliste nous dirige vers le gouffre.

  6. Tchetnik says:

    Pourtant, “on” nous jurait qu’il n’y avait pas de terroriste chez les gentils musulmans “réfugiés” bisous câlins et licornes. .