Robert Ménard, maire de Béziers, a été violemment pris à partie, empoigné, agressé et jeté à terre à son arrivée à Saint-André-de-Cubzac où il venait participer à une rencontre du collectif Pour la France.

Depuis quelques jours, le parti socialiste Nord Gironde avait appelé à “un rassemblement face à l’extrême droite” devant la mairie de la commune. Mais des manifestants de gauche et d’extrême gauche étaient également présents devant la salle où se réunissait le collectif Pour la France.

On notera l’absence des forces de l’ordre malgré les risques évidents liés à la présence de manifestants gauchistes devant la salle de réunion.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup