Robert Ménard, maire de Béziers, a été violemment pris à partie, empoigné, agressé et jeté à terre à son arrivée à Saint-André-de-Cubzac où il venait participer à une rencontre du collectif Pour la France.

Depuis quelques jours, le parti socialiste Nord Gironde avait appelé à “un rassemblement face à l’extrême droite” devant la mairie de la commune. Mais des manifestants de gauche et d’extrême gauche étaient également présents devant la salle où se réunissait le collectif Pour la France.

On notera l’absence des forces de l’ordre malgré les risques évidents liés à la présence de manifestants gauchistes devant la salle de réunion.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. LANKOU RU says:

    Mr MENARD aurait dû venir avec sa garde rapprochée et armée , comme pour micron et autres sbires du GVT
    On a la photo du mec à la casquette ….

  2. Cadoudal says:

    la chasse au facho est ouverte en permanence ; avec la bénédiction de la Licra et de Dingoglio..

  3. martin says:

    toujours les mêmes gauchistes qui détruisent la france

  4. jpc says:

    L’agresseur aurait du être interpellé et mis en garde à vue tout comme l’agresseur de NKM sur un marché lors de la campagne électorale, deux poids deux mesures !

    • elliot says:

      Pas sûr qu’il y a eu véritable agression pour NKM mais peut être simulation de cette dernière.

  5. geo says:

    Quand on s’attaque à un maire, on bafoue la République, ses institutions. Notre France devient une foire d’empoigne, incivilité, dégradations des biens d’autrui, viols, agressions et violence en tous genres. Les pouvoirs publics ne contrôlent plus rien, nous ne sommes pas loin de basculer dans l’anarchie.

  6. Horace says:

    Non, non, non, La violence c’est l’extrême droite. A gauche, ils font semblant, mais ne sont absolument pas violent. C’est pour jouer.

  7. gala says:

    Jupiter lui n’a pas oublié d’augmenter sa garde rapprochée aux frais du contribuable : rien qu’une centaine de policiers ou gendarmes , presque le double que pour Hollande sans doute parce qu’il estime qu’il le vaut bien ou parce qu’il a peur ?

  8. la truite says:

    Quand on va à des manifestations à risques coco, il faut se munir d’un appareil photo et faire des gros plans de ces voyous pour les donner identifier à la France entière Eventuellement on y va à deux ; un arracheur de cagoule et un photographe
    Eventuellement encore on y va à trois : un arracheur de cagoule, un photographe et un protecteur ( avec matraque, aérosol ” pacifique “,ou quelque méchante ” surprise ” )

  9. Sancenay says:

    comme quoi parricide et “dédiabolisation” ne payent décidément pas !

  10. Guy de la Croix says:

    il faut y aller armé et accompagné

  11. dissident says:

    ET pourtant c est un ami d Israel, il etait pour l excluson de JMLP du fn, il est pour “l integration des immigres, je parle de Menard bien sur, qu est ce que cela serait si tout cela n etait pas