C’est une nouvelle illustration de cette justice toujours laxiste avec les voyous mais par contre intraitable avec ceux qui veulent remettre de l’ordre dans ce pays.

Trois légionnaires ont été déférés au parquet de Paris ce mardi, après une garde à vue prolongée.

Qu’ont-ils fait de mal ? Ils ont secouru une jeune fille agressée dans le métro !

Les faits datent du dimanche 1er avril 2018. Vers 6h45 du matin, dans un wagon du métro, au niveau de la station Saint-Ambroise (XIe) sur la ligne 9, un individu arrache le portable d’une jeune fille, sort du métro à l’arrêt et s’enfuit.

Les trois légionnaires en permission, âgés de 21 et 24 ans, poursuivent le voleur. Ils le rattrapent au niveau de l’impasse Truillot, derrière le boulevard Voltaire (XIe). Le voleur veut se battre mais il ne fait pas le poids face aux trois légionnaires.

Quand la police arrive, le voleur, en situation illégale, a perdu une dent, le pauvre. Il devient donc victime aux yeux d’une magistrature gauchiste.

Une source anonyme proche de l’enquête explique :

 

« Au parquet, ils n’étaient pas d’accord sur la suite à donner. Le dossier s’est baladé. Certains voulaient laisser tomber pour les militaires. Pour finir, une substitut du procureur a décidé de poursuivre les légionnaires. »

On aimerait connaître le nom de cette substitut du procureur. Celle-là, si elle est un jour victime d’une agression, elle aura bien mérité que personne ne vienne à son secours.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs
12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :