“Les autorités italiennes de Palerme ont mis en détention 15 [clandestins] musulmans, de nationalités ivoirienne, malienne et sénégalaise, accusés d’avoir jeté par-dessus bord 12 [réfugiés] chrétiens originaires du Nigéria et du Ghana. L’affaire s’est déroulée à bord d’un canot pneumatique parti des côtes libyennes le 17 novembre, et faisant route vers le nord. L’embarcation qui contenait une centaine de personnes, a été interceptée par un navire de la marine italienne et les occupants transférés sur un bateau battant pavillon du Panama qui a accosté le 18 au port de Palerme. Ce sont des occupants du canot qui ont dénoncé ces assassinats aux autorités. Ces rescapés eux-mêmes ont failli aussi être jetés par-dessus bord par les passagers musulmans, mais ont échappé à leur sort fatal « en opposant une forte résistance à la tentative qu’on les jette à l’eau et en constituant une chaîne humaine » sur le canot selon une déclaration de la police de Palerme. Ce n’est pas la première fois que des migrants musulmans jettent à l’eau des migrants chrétiens.  (…) Il est à noter que nous n’avons aucune information signalant que des migrants chrétiens auraient jeté par-dessus bord des migrants musulmans.” 

Source d’origine : Assyrian International News Agency, 20 novembre. Source de la traduction: l‘Observatoire de la christianophobie.

Il est fort possible que beaucoup d’autres tragédies de ce type aient eu lieu, en provenance de ces divers pays d’Afrique noire, ne laissant aucune trace puisque le but des musulmans a été dans les deux cas connus de jeter TOUS les chrétiens à la mer. Le meurtre de masse dans les deux cas connus n’a été porté à la connaissance de la police que parce que des chrétiens ont réussi à survivre. Ainsi que le dénonce l’homme politique italien Gabriele Adinolfi, la marine italienne va quérir les musulmans aussi loin qu’ils le désirent. Si les chrétiens sont jetés à la mer, le tri se fait avant d’accoster en Europe et dans ce cas, il n’arriverait dans l’Union au grand cœur que les islamistes prêt à perpétrer sur nos territoires et à nos frais, le Grand remplacement ou la Grande soumission, avec toutes les horreurs y afférentes.

 Prise d’otage de Bamako, hier 20 novembre, revendiquée par al Qaïda: 20 morts

Cette nouvelle arrive après le drame qui s’est déroulé hier à Bamako au Mali où des islamistes, au nom d’al Qaïda,  ont pris d’assaut un hôtel où une conférence sur la Francophonie avait rassemblé, dans ce pays de langue française,  beaucoup d’étrangers de langue française du monde entier, principalement visés, parce que de culture chrétienne et française.  La revendication des islamistes était cette fois-ci al Qaïda et non l’Etat islamique, n’en déplaise à François Hollande! Le Front al Nosra dont le pouvoir socialiste estime qu’il “fait du bon boulot” en Syrie, est en réalité le nom de la branche syrienne d’ al Qaïda. Cette prise d’otages a fait en définitive 20 morts.

L’infiltration ne se fait pas qu’à partir de la Turquie par la Gèce, elle se fait aussi en masse à partir de la Lybie par l’Italie, la marine italienne allant chercher les infiltrés musulmans jusque sur les côtes lybiennes, ainsi que l’explique fort bien le général Gomart par ailleurs. L’invasion n’avance pas par hasard!

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :