Allemagne – Les parents d’un enfant ayant considéré la visite pédagogique d’une mosquée comme une forme d’endoctrinement et ayant refusé d’y envoyer leur fils, ont été condamnés à une amende, a rapporté Der Spiegel.

Dans le cadre du cours de géographie, le lycée Kronwerk de Rendsburg a organisé la visite d’une mosquée. Les parents d’un garçon de 13 ans ont refusé que leur fils participe à cette visite, estimant qu’il s’agissait de prosélytisme.

Mais l’école a considéré que l’attitude des parents était une violation de l’obligation scolaire, et l’affaire a été portée devant les tribunaux.

Le tribunal du district a jugé que la visite imposée de la mosquée ne devait pas être considérée comme un enseignement religieux et qu’il n’y avait pas là d’endoctrinement ni de publicité pour l’islam.

Les parents ont été condamnés à payer une amende de 50 euros.

L’avocat des parents envisage de faire appel de la décision du tribunal.

La vision allemande de l’obligation scolaire est particulièrement contraignante et dictatoriale. Nos lecteurs se souviendront d’affaires tragiques concernant l’éducation sexuelle à l’école. Des parents ayant refusé d’y envoyer leurs enfants avaient d’abord également été condamnés à une amende. Mais ceux ayant persisté ont vécu des situations abominables. Des parents ont été arrêtés et des enfants ont été retirés à leurs parents. Séparée de ses parents par la justice allemande dans une telle affaire, une adolescente a même mis fin à ses jours.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :