Etats-Unis – Susan K. Smith, ex-pasteur de l’Église Unie du Christ, l’une des multiples sectes protestantes, a déclaré que l’avortement était une «décision pieuse».

Comme LifeNews l’a signalé cette semaine, dans la soirée du 9 novembre prochain, la soi-disant Coalition religieuse “pro-choix” se prépare à «bénir» le centre d’avortement d’un planning familial de Planned Parenthood. Qui dirige “l’événement” ? Susan K. Smith, ex-pasteur de l’Église Unie du Christ.

«J’ai été pasteur de l’Église adventiste unie du Christ à Columbus, dans l’Ohio pendant 22 ans, mais j’ai maintenant lancé Crazy Faith Ministries, un organisme à but non lucratif, dédié au travail sur les questions de justice sociale.”, déclare-t-elle.

Pasteurs protestants pro-avortement. A droite de la photo, Susan K. Smith 

L’annonce de cette soirée est tout simplement hallucinante et sacrilège :

Au cours de la bénédiction de la clinique, les participants se réuniront avec les chefs religieux locaux et des invités pour demander la bénédiction de Dieu sur le centre chirurgical East Columbus Surgical de Planned Parenthood of Greater Ohio, les prestataires et le personnel de l’avortement, ainsi que tous ceux qui passent par le centre.

Pour célébrer la conscience et prendre des décisions morales, cet événement inclura des bénédictions interconfessionnelles, des prières et des témoignages sur la manière de recevoir et de fournir des soins d’avortement. Cette bénédiction dispensée dans les cliniques offrira aux voix de foi progressistes un espace leur permettant de parler avec audace en faveur de soins de santé complets en matière de reproduction, en particulier de l’avortement.

Dans l’annonce de cette soirée, Susan K. Smith a le culot d’affirmer que l’abandon d’un bébé est une décision biblique.

«Les avocats anti-avortement n’ont pas le monopole de la foi ou de Dieu. Beaucoup de leaders religieux et de croyants estiment qu’avoir accès à l’avortement et l’avoir fait est une décision bonne et pieuse », écrit-elle.

Shaun Carney de la campagne de prière pro-vie 40 Days for Life a condamné cette affirmation :

«Chaque avortement – à chaque étape – est barbare et ne peut jamais être justifié. C’est pourquoi ceux qui défendent l’avortement font appel à tout pour le justifier… y compris Dieu »

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

29 commentaires

  1. Saint-Plaix says:

    C’est toujours dangereux de s’indigner quand certains invoquent l’ancien testament ( ou plus surement le tanak) en matière d’infanticide… Entre le sacrifice systématique des premiers nés – très longtemps pratiqué chez les Hébreux – et les sacrifices humains encore pratiqués à l’époque de la chute du supposé premier temple (il suffit de lire les textes bibliques) on n’est pas à l’abri des surprises…
    [Pour les sceptiques, voir l’excellent ouvrage du protestant Daniel Faivre, professeur à la faculté de théologie protestante de Neuchatel: “L’idée de Dieu chez les Hébreux Nomades” notamment p. 162 à 166]

    • Dans tout l’ancien testament Dieu menace et maudit par ses prophètes les infanticides, sacrifices humains et autres abominations de l’idolâtrie. L’avortement est un sacrifice idolâtre à Satan.
      Ce n’est pas parce que des peuples dépravés l’ont pratiqué comme le raconte la Bible que cela nous empêcherait de nous indigner. Depuis Jésus le Messie, on ne peut plus rester aux niveau des idolâtres. Ces guignols protestants déshonorent leur secte.
      Crazy cela veut dire fou, cinglé

      • MA Guillermont says:

        En fait , les femmes protestantes ont été sur-représentées dès la création des mouvements féministes des la fin du XIXÈME siècle , elles ont joué un rôle essentiel dans le combat historique sur l’avortement puis sur la contraception et elles continuent de débattre …les protestants font partie de cette frange laïque et progressiste de la société … accompagnées par la Grande Loge féminine de France et autres franc-maçons !
        (Sylvie Chaperon historienne)

        Voilà à quoi aboutissent leurs réinterprétations de la Bible , leur responsabilité est pleinement engagée dans la création du planning familial …
        Terrible responsabilité de la destruction de la famille au nom de la “maternité heureuse ”
        Oui Toto … des folles dingues et leur Dieu est Lucifer , quel malheur !

        • Exact pour la sur-représentation protestante et aussi juïve, avec la notable exception de Magareth Sanger qui était catholique et avait épousé des millionnaires juifs qui ont financé le Planned Parenthood.
          Sanger avait convaincu des pasteurs protestants dont Martin Luther King (malgré les dénégations actuelles de sa nièce) de promouvoir l’avortement chez les noirs pour augmenter leur niveau de vie! Sanger disait que la pauvreté était héréditaire et qu’il fallait castrer, stériliser ou mettre dans des camps les hispaniques et les noirs. C’était une raciste fanatique et propageait le mythe malthusien (encore un protestant) de la surpopulation. Derrière le “féminisme” il y avait de puissants lobbies de millionnaires ou milliardaires et les élites libertines anglo-saxonnes qui prônaient l’amour libre et irresponsable. Le phénomène LGBT n’est qu’une conséquence de ces délires.
          L’Eglise catholique s’étant protestantisée jusqu’à la moëlle elle suit la pente de la perdition des sectes protestantes.

        • Ma guillermon ,”leur dieu”sans d majuscule ,,c est le datan ,,heu le satn ,le s est a cote du d ,,mais dathan etait le diable aussi ,,je suis aussi choking quand je vois “dieu “a propos du Vrai ,quand on parle du Dieu de la bible ,Y H V H ,on doit mettre le “D” majuscule ,ne respectons pas les satanistes et leur “dieu” demon a exterminer .

          • MA Guillermont says:

            Merci Marco , tres juste … je n’y avais pas prêté attention , en fait écriture automatique …

    • @ Saint-Plaix
      Vous donnez naïvement en référence un ouvrage protestant !
      Ne portez pas foi à des ouvrages protestants…eux qui disent que l’avortement est “une décision pieuse” (!) ; ils diront n’importe quoi et inventeront n’importe quelle parole de l’Ancien Testament pour confirmer leurs idées. C’est d’ailleurs ce qu’ils font aussi avec le Nouveau Testament puisqu’ils ne croient pas à la Présence de Dieu dans la Sainte Hostie de la messe…

      • Saint-Plaix says:

        Efgy,
        Je n’au aucune naïveté: j’ai bien noté dans mon message que Faivre est professeur de théologie protestante… Mais je préfère un érudit protestant sans complaisance qu’un de ces exégètes dits catholiques qui ont sacralisé la bible – notion que refuse le judaïsme qui considère le tanak comme une saga, au mieux une relation “historique”…
        La notion de “sacré”, comme la notion de “religion”, n’existe d’ailleurs pas dans le judaïsme!
        L’invention que vous évoquez,, ce n’est pas le fait des protestants, c’est le fait des rédacteurs bibliques, mais avant que les catholiques aient enfin compris cela…
        Tout cela à cause du sophisme le plus idiot que j’ai jamais vu “l’AT annonce la venue du Messie, Jésus est le Messie, DONC l’AT annonce la venue de Jésus…”
        Sauf que L’AT, romance judaïque, annoncerait la venue d’un messie juif, pour les juifs, tout le contraire du message christique universaliste…
        La preuve? Lors de l’Incarnation non seulement les juifs n’ont pas voulu reconnaître le Christ, mais ils l’ont fait tué… Et on continue à nous souler avec le “judéo-christianisme…

        • L’A.T fait partie de la Bible, donc de la Révélation. Il annonçait un Messie, et un Messie juif. Ce Messie, ce Sauveur, avait été promis à Abraham en récompense de sa foi, et la promesse était que ce Messie descendrait même de sa race. Donc le Messie devait être juif, du sang royal de David.
          Le N.T confirme cela dans Jean 4, 22 : “le salut vient des Juifs”.
          Et lorsque le même Jean dit “Il est venu chez les siens”, il dit bien que le Messie est venu chez le peuple juif que Dieu avait choisi de toute éternité.
          D’ailleurs le Messie n’avait été envoyé que pour les Juifs : “Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.” (Math, 15, 24)
          Mais il ne faut confondre la race juive avec la religion juive. Si Dieu a promis le Mesie à Abraham, c’est parce qu’Abraham, juif de race, croyait au vrai Dieu catholique. Tous les juifs qui ont tué le Messie adoraient un faux Dieu., comme les protestants.
          Donc méfiez-vous de protestants comme des faux catholiques.
          “Un protestant sans complaisance”, je ne sais pas ce que cela veut dire… Quand on voit un Luther, débauché, criminel et fils de Satan, on peut dire de lui que c’est un protestant sans complaisance… Mais comment se fier à un seul de ses écrits, quels qu’ils soient ?!

          • Soupape says:

            A Efgy et Saint-Plaix,

            Excusez-moi d’intervenir dans un débat qui n’est pas le mien.

            Je veux seulement à apporter 2 indications utiles

            1 – Je signale d’abord que Saint-Irénée (#120-202 après JC),
            (évêque de Lyon à la fin du 2ème siècle)
            dans sa “Démonstration de la prédication apostolique”,

            démontre que tout le Nouveau Testament …
            est déjà contenu dans l’Ancien …
            Ce qui lui sert à prouver la véracité de la prédication des Apôtres.

            Références :
            source chrétiennes n°406, Editions du Cerf, 1995,
            traduit d’après la version en arménien, par Adelin Rousseau,
            moine de l’Abbaye d’Orval, Belgique. Prix : 293 Frs # 45 euros.
            (la version originale en latin … est considérée comme perdue).

            2 – Par ailleurs, j’attire l’attention sur le fait que Marie
            a d’abord été de religion juive, et a élevé Jésus dans la religion juive.

            Luc rapporte que Jésus a été circoncis, et présenté au Temple.
            Et dès l’âge de 12 ans, Jésus s’attardait chez les docteurs de la Loi.
            Marie a donc du se convertir … à la religion de son Fils,
            et n’avait certainement pas prévu … d’en arriver là …

            La preuve de cette conversion est rapportée
            par les 3 synoptiques (après les premières prédications de Jésus)

            Marc surtout (donc Pierre)
            relate que les cousins (frères) de Jésus, et même Marie,
            effrayés par les discours et actes de Jésus,
            (notamment par ses “violations” répétées du sabbat)
            voulaient “se saisir de Lui” (sic), pour essayer de “le raisonner”
            (Marc, 3, 20-21, et 3,31-35)

            Ils vont donc dans la maison où Jésus prêchait,
            et le font demander à la porte du logis.

            Ce à quoi Jésus répond, sans même se déplacer :
            “Celui qui fait la Volonté de Dieu,
            celui-là m’est un frère, ou une sœur, ou une Mère”
            Marie comprend donc qu’il ne faut pas insister …
            et qu’il faut adhérer à tout ce que dit Jésus.

            On peut être Immaculée Conception,
            … et ne pas comprendre toujours immédiatement Jésus !
            L’Ange Gabriel n’a rien dit de plus
            que ce que Dieu avait décidé de faire dire à Marie.
            Sinon Marie n’aurait pas compris, ou aurait été perturbée …

            Cette conversion de marie est mal rapportée et peu comprise
            par Matthieu et Luc,
            Mais elle montre bien que les Evangiles sont une histoire vraie
            et que Jésus est venu “pour accomplir”, mais aussi “pour parfaire” ! …

            (je traduis le passage visé par “accomplir et parfaire”,
            car il n’existe pas de mot français unique rendant se double sens ;
            “parachever” serait le mot qui s’en rapproche le plus,
            mais reste insuffisant …
            En effet Jésus a bien “tout accompli”, notamment sur la Croix,
            mais il a aussi perfectionné …

            • à Soupape

              J’adhère totalement à saint Irénée : “tout le Nouveau Testament …
              est déjà contenu dans l’Ancien …”, ce qui contredit tout ce que vous dites dans votre 2e point… à moins que vous considériez que Dieu a changé de religion en passant de l’Ancien au Nouveau Testament, ce qui est une hérésie.

              Tout ce que vous racontez sur la Mère de Dieu et son Fils est de l’élucubration, et même de l’hérésie.
              Par son “fiat”, la Sainte Vierge a montré son adhérence à un Dieu catholique. Cette adhérence ne datait pas de son fiat !
              La salutation de l’ange à Marie, qui la nomme “pleine de grâce”, le montre. Ces mots “pleine de grâce” et “bénie entre toutes” montrent à quel point sa foi était déjà en pleine adéquation avec Dieu. C’est bien la dernière créature au monde qui ait eu besoin de “conversion” ! Elle n’a pas eu besoin non plus de passer d’une religion à une autre religion !
              Ce qui a progressé en elle, au fur et à mesure des années, c’est sa foi (mais pas dans le sens de “conversion” comme vous dites si mal) et c’est surtout son degré de charité, de même que Jésus grandissait en “sagesse”. Que Marie n’est pas tout compris des paroles de son Fils, c’est évident, mais cela concerne son intelligence et non sa foi. C’est la seule qui a toujours cru au vrai Dieu et qui a toujours été pleinement catholique. Elle était sainte dès avant sa naissance…
              A propos de la circoncision, elle a été voulue de Dieu comme signe d’appartenance au peuple élu. Elle a été remplacée par le baptême, non pas parce que Dieu a changé la religion juive en religion catholique, mais parce que, comme on le voit dans le débat qui opposait Pierre à Paul, le salut était aussi arrivé pour les Gentils.
              Jésus a institué le baptême comme appartenance à l’Église, comme signe d’adoption d’enfants de Dieu, et cela pour le monde entier et non plus seulement pour les Juifs. On devenait élu non plus par la chair mais par la foi, comme le prêche saint Paul. Or Abraham avait été nommé “père des croyants” et choisi par Dieu justement en raison de sa foi au vrai Dieu catholique. Il n’était donc pas de religion juive ! La religion juive n’existe pas au sens strict. Il faut parler de religion juive en tant qu’au début, ce sont les Juifs qui ont cru au vrai Dieu, et non pas les païens, et que ce sont les Juifs qui ont reçu de Dieu la Loi et les rites que Dieu voulait pour eux, afin de les préparer à la venue du Messie et à d’autres lois plus parfaites.
              Car Jésus, et votre conclusion est bonne, est venu parfaire la Loi et non l’abolir. Mais Il n’est pas passé d’une religion juive à une religion catholique. Affirmer cela pour Lui ou pour sa Mère, c’est de l’hérésie.

              • Correction : “Que Marie n’ait pas tout…”

              • Soupape says:

                Dieu n’a pas “changé de religion” : il s’est dévoilé petit à petit …

                1 – Dans l’Ancien Testament
                (qui est donc “ancien”, il doit y avoir une raison :!),
                pas de Mystère de la Sainte Trinité,

                En effet, Philippe dit à jésus :
                “Montre nous le Père, et cela nous suffit”,
                preuve que lui et les autres apôtres ne comprennent rien à cette histoire de Père et de Fils, et encore moins de Saint Esprit.

                Pas de Mystère de l’Incarnation,
                ni de Mystère de la Rédemption …

                2 – Pas d’Eucharistie non plus, ni de sacrement de Pénitence …
                Les prêtres juifs n’ont pas le pouvoir de remettre les péchés.
                Quand Jésus dit qu’il remet les péchés,
                les Pharisiens se scandalisent …

                3 – Enfin vous ne traitez pas le fait que Jésus,
                appelé à la porte de la maison où il prêche
                par ses cousins et sa Mère,
                (qui veulent “se saisir de lui”, c’est dans Marc déjà cité)
                ne se dérange pas, et fait répondre :
                “que ceux qui sont pour lui des cousins et une Mère
                “sont ceux qui font la Volonté de Dieu”.

                4 – Je crois inutile de développer davantage.

                Vous me confirmez le vécu intérieur de nombreux chrétiens,
                pour qui la foi n’est qu’une croyance …
                mais n’est pas vraiment la Réalité …

                Plus exactement vous dites que vous croyez,
                … mais vous ne savez pas
                si ce que vous croyez est vraiment la Réalité.

                Selon vous, il n’y pas besoin de comprendre, pour avoir la FOI,
                il suffit de se mettre au garde à vous !

                Bien entendu, on n’a jamais une FOI complète,
                et on passe sa Vie à la comprendre davantage,
                en le demandant dans la Prière,
                comme le recommande St Jacques.

                Soyez bien persuadé que je ne vous en veux pas,
                mais je regrette pour vous que vous ne compreniez pas.

              • Soupape says:

                A Efgy

                1 – J’ai oublié de citer les phrases de Jésus :
                “Vous avez appris … et moi je vous dis, etc”
                qui montrent bien que l’Ancien Testament n’est pas le Nouveau !

                D’ailleurs les foules étaient “effrayées de son enseignement” …
                (en termes académiques, on traduit : “vivement frappées”)

                Donc Dieu s’est dévoilé progressivement …

                2 – Le Plan de Dieu a une logique :
                nous débarrasser du Péché, conséquence du Péché Originel,
                (ce qu’on appelle “nous sauver”)
                et, bien plus, faire de nous des fils adoptifs, grâce à l’Eucharistie.

                3 – Dieu ne cesse de nous inviter à l’INTELLIGENCE de la FOI.
                Jésus dit aux disciples d’Emmaüs :

                “Esprits SANS INTELLIGENCE, lents à croire tout ce qu’ont
                “annoncé les Prophètes ! (…)
                “Et, commençant par Moïse, il leur interpréta dans toutes les
                “Ecritures ce qui le concernait …

                Donc, les Ecritures sont des choses à comprendre,
                et pas seulement à croire …

                Bien entendu l’intelligence des Ecritures ne saurait venir de notre seule raison, mais d’abord des intuitions de l’Esprit, demandées dans la Prière.

                • Oh pauvre Soupape, comme vous connaissez mal Dieu et l’Ancien testament !
                  Je crois qu’1 année entière ne serait pas suffisante pour vous instruire malheureusement. Lorsque je lis vos posts, il y a quelquefois de quoi pleurer.
                  1. La Rédemption est promise dès le péché d’Adam et Eve.
                  2. La Sainte trinité était dans l’Ancien testament dès la Genèse.
                  Et Dieu dit “faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance”. A qui parlait Dieu ? A la 2e Personne de la Sainte Trinité, c’est-à-dire au verbe de Dieu. C’est, en effet, la 2e Personne qui est Créateur.
                  Ensuite, Abraham dans la plaine de Mambré se prosterne devant 3 hommes qu’il appelle “Seigneur” au singuilier. Relisez tout ce chapitre et l’alternance singulier-pluriel, qui prouve que meme Abraham a appréhendé Dieu en tant que 3 Personnes en 1 Seul.
                  On peut continuer les citations prouvant l’existence de la Sainte Trinité dans l’A.T : les 3 bénédictions juives font référence au Dieu trine, de meme que le triple Sanctus répété dans Isaïe, etc. Il y a bien d’autres passages encore qui présentent et préparent la Révélation claire et nette de la Sainte Trinité lorsque Jésus se présentera Lui-même comme 2e personne, Fils de Dieu.
                  3. Le Saint Esprit est continuellement invoqué dans l’A.T. Alors là, si vous ne le voyez pas, c’est que vous etes aveugle, ce qui ne m’étonnerait pas.
                  4. De meme pour la Sainte Eucharistie, elle était annoncée dans l’A.T avec l’Agneau pascal, le sacrifice d’Isaac, fils unique d’Abraham, et le sacrifice du pretre Melchisédech qui offre le pain de la messe. Elle s’est accomplie dans le N.T.

                  Vous ne connaissez certes pas l’hébreu, sinon vous ne diriez pas de telles aberrations. “Elohim”, qui signifie “Dieu” ou “Seigneur” est un mot au pluriel qui porte en lui les 3 Personnes, mais ce serait trop long de tout vous expliquer, vous ne connaissez rien…
                  Je vous renvoie donc à l’ouvrage de Drach, juif converti, qui vous expliquera tout cela tranquillement : “1ère Lettre d’un rabbin converti”.
                  Que les apotres ne comprenaient rien montre simplement qu’ils étaient lents à croire, contrairement à la Sainte Vierge, (ou aux Patriarches et aux prophètes), car meme après la résurrection du Christ, Jésus a dù leur expliquer les Écritures (cf. disciples d’Emmaüs).
                  La foi est une grace, un don gratuit de Dieu. Meme si on ne comprend pas tout, on peut etre sauvé. Dieu ne demande pas autre chose qu’un Fiat. C’est pourquoi meme l’œuvre de la Création peut nous amené à la foi, ce que saint Paul démontre très bien.

                  @ “Vous avez appris … et moi je vous dis, etc”
                  qui montrent bien que l’Ancien Testament n’est pas le Nouveau !”
                  Je ne sais pas où vous avez lui que j’ai dit que l’A.T était le N.T… Apprenez à lire. Cette citation montre simplement que Jésus est venu parfaire la Loi, comme je l’ai dit à votre suite.
                  @ “3 – Enfin vous ne traitez pas le fait que Jésus,
                  appelé à la porte de la maison où il prêche
                  par ses cousins et sa Mère,”
                  D’abord, sa Mère n’a jamais voulu “se saisir de son fils”, pure invention de votre part ! Ensuite, cette citation ne fait que renforcer ce que j’ai dit à savoir ce n’est plus la chair qui sauve mais la grace; Marie le savait déjà, elle était “pleine de grace”, “immaculée Conception”, donc sans le péché originel qui obscurcit l’intelligence. Enfin, Jésus s’adressait aux auditeurs à qui Il prechait, et non à sa mère. vous faites un énorme contresens. Jeme souviens vous l’avoir déjà dit, vous n’avez pas évolué malheureusement. Priez la Sainte Vierge qu’elle vous envoie lumière de Dieu en ce jour de Toussaint.

              • Catholique veut dire UNIVERSELLE….est-ce si difficile à comprendre?

      • Tout à fait VRAI…..pourtant ils lisent la Bible……et traitent les Catho. de cannibales parce que nous disons manger le Corps du Christ…..

  2. solstice says:

    Le protestantisme est composé d’une multitude de sectes qui n’ont rien à voir avec Dieu.

    Conférence entre Luther et le diable racontée par Luther lui-même
    http://www.chire.fr/A-133881-conference-entre-luther-et-le-diable-racontee-par-luther-lui-meme.aspx

  3. Des femmes “pasteuses” promeuvent le crime. Servir le mondialisme, c’est servir satan.

    • vue la décadence morale de l’occident , plus rien ne m’étonne

  4. Soupape says:

    1 – C’est un fait que je ne connais pas l’Ancien Testament,
    car je ne me suis intéressé qu’au Nouveau …

    J’ai commencé par ce qui était le plus à ma portée,
    parce que l’hébreu, c’est hermétique.

    Mais Dieu n’a pas offert d’HOSTIE à Abraham !

    Donc Dieu s’est bien révélé … progressivement …

    adverbe que vous n’admettez pas, parce que vous pensez immédiatement au progressisme !
    Mais Dieu est pédagogue. Il se dévoile progressivement. Voilà où je voulais en venir.
    CQFD

    2 – Quant à Marie, bien qu’elle soit pleine de Grâce, et Immaculée Conception,
    le Saint Esprit ne lui a pas dit que Jésus, à 12 ans, était resté chez les docteurs à Jérusalem …
    Il l’a laissée chercher et attendre 3 jours …

    Par ailleurs Marie a sûrement appris de son Fils,
    par exemple l’Eucharistie, qui n’est pas dans le judaïsme.

    Quant aux sacrifices de taureaux, et à l’obligation d’acheter au moins une tourterelle,
    ce n’est pas dans la religion chrétienne ; mais c’est dans le judaïsme.

    C’est ce que je veux dire lorsque j’écris que Marie
    a du “changer” de religion, et “se convertir” à la religion de son Fils.
    CQFD

    3 – a) Quant au passage de Saint Marc, (3, 20-21)
    ma “Bible de Jérusalem” (sic),
    révisée par un comité d’O.P. numériquement impressionnant,
    nihil obstat et imprimi potest de 1955, copyright 1955 Ed. du Cerf, écrit ceci, (au verset 21) :

    “Et les siens, l’ayant appris, partirent pour se saisir de lui” (lui = Jésus-Christ),
    “car ils disaient : ‘Il a perdu le sens’ “.

    C’est TEXTUEL.

    Il existe d’autres traductions (Cf : JM Lagrange, en 1928)
    Mais je n’ai rien inventé … comme vous me l’écrivez publiquement.
    CQFD

    3 – b) En effet Jésus, dès ses premiers miracles,
    avait scandalisé beaucoup de pharisiens, ainsi que leurs obligés.
    On lui reprochait, entre autres :
    – de guérir le jour du sabbat,
    – de laisser ses apôtres grappiller des épis de blé
    dans un champ qui ne leur appartenait pas,
    – et aussi d’avoir remis les péchés à un paralytique.

    Si bien que certains scribes disaient même que
    “c’était par Belzéboul qu’il chassait les démons ! “… C’est dans le contexte des versets cités.

    Voilà pourquoi dans la famille de Jésus, certains disaient :
    “Il a perdu le sens”. ( = il est devenu fou !)

    Et ensuite, Marc, en 3, 31-35, rapporte que Jésus ne se déplace pas pour répondre …
    à ses cousins et même à sa Mère, qui l’ont fait appeler à la porte.

    Là, c’est TEXTUEL, partout.
    CQFD

    4 – Je sais que le Révérend JM Lagrange, O.P., que j’apprécie,
    traduit différemment, dans son Evangile de Marc réédité et revu en 1928, pour le 9ème mille.

    Mais je ne peux pas le suivre sur ce point.
    La famille de Jésus ne s’est pas déplacée
    pour inciter Jésus à prendre soin de sa santé, en respectant les horaires des repas …

    5 – Quant au fait que Jésus ne se serait adressé
    qu’à son auditoire assis en rond autour de lui dans la maison,

    … il est bien évident qu’en ne se déplaçant PAS
    pour répondre à ses proches restés dehors, dont sa Mère,
    Jésus leur opposait une fin de non recevoir,
    et leur répondait par le silence … avec une pointe de reproches …

    D’ailleurs, la réaction de Jésus leur a certainement été rapportée,
    par les mêmes qui s’étaient entremis pour lui faire passer le message de ses parents.

    6 – Même Luc n’a pas compris l’épisode : il ne le rapporte que très brièvement,
    par acquis de conscience, mais sans conviction, et sans faire aucun lien avec le contexte.

    7 – Seul Pierre (à travers Marc) a osé insister, par souci de rapporter un évènementiel complet et objectif.
    Il est le 1er Pape, et il considère de son devoir d’agir ainsi.

    D’ailleurs ce souci de l’exactitude de l’évènementiel,
    convainc et profite à ceux qui aiment la Vérité.

    Il renforce l’opinion que les Evangiles décrivent des histoires VRAIES,
    car, par exemple,
    même la Vierge Marie a dû s’adapter, et admettre la religion telle que prêchée par son Fils,
    contre sa première éducation juive …

    Ce petit détail,
    auquel on ne pense pas, … et qui heurte les sentiments religieux de certains,
    a donc, au contraire, beaucoup de valeur, et témoigne de la Vérité des Evangiles !

    • Cher Soupape,
      Il est inutile de discuter avec vous, vous ne suivez que votre idée.
      Vous étiez intervenu pour dire avec saint Irénée que tout l’N.T est contenu dans l’A.T. et voilà que vous dites tout le contraire avec vos élucubrations. Je vous ai déjà expliqué qu’il n’existe pas de religion juive, puisque justement le N.T est tout entier dans l’A.T, mais vous suivez votre idée et vous n’écoutez pas. Tant pis.
      Il est bien sùr évident que Dieu S’est révélé progressivement. Jésus le dit Lui-même à ses apôtres qu’ils ne comprendraient certaines choses que plus tard.
      Mais là n’était pas le sujet. Donc je vous laisse disserter seul avec vos idées personnelles et vous suggère de vous pencher sur l’A.T, car comme le suggère saint Irénée, on ne comprend bien le N.T qu’autant qu’on a compris l’Ancien.

      ex de remarques à coté de la plaque : @ “Mais Dieu n’a pas offert d’HOSTIE à Abraham !”.
      Evidemment, c’est Abraham qui a offert l'”Hostie” à Dieu en la personne de son fils unique, ce qui préfigurait le sacrifice du Christ (fils unique de Dieu) à Dieu.

    • Cher Soupape,
      Il est inutile que je perde mon temps avec vous, vous ne suivez que votre idée.
      Vous étiez intervenu pour dire avec saint Irénée que tout le N.T était contenu dans l’A.T. et voilà que vos idées personnelles disent exactement le contraire !
      Je vous ai déjà expliqué qu’il n’y n’a pas de religion juive au sens strict puisque justement le N.T est compris dans l’A.T… Mais vous voulez absolument exposer vos idées et vous ne tenez pas compte de ce que les autres pourraient vous apporter.
      Vous devriez apprendre le renoncement à vous-meme, c’est une belle vertu, très peu pratiquée de nos jours. Prenez exemple sur la Vierge Marie (NB : “les siens” ne font nullement allusion à la Mère de Dieu. C’est dommage que vous ne le compreniez pas. Vous avez un peu l’esprit protestant…).

      ex de remarques à coté de la plaque :
      – “Mais Dieu n’a pas offert d’HOSTIE à Abraham !”
      Non c’est Abraham qui a offert l’ “hostie” (Isaac, son fils unique) à Dieu, ce qui préfigurait le sacrifice du Christ (fils unique de Dieu) à Dieu.

      “Quant aux sacrifices de taureaux, et à l’obligation d’acheter au moins une tourterelle,
      ce n’est pas dans la religion chrétienne ”
      Non, Dieu demande d’autres sacrifices, mais Il en demande toujours et plus que jamais. Les martyrs ont fait, quant à eux, le sacrifice de leur propre vie, à l’exemple du Christ qui nous demande notre vie et non plus des taureaux…
      “Quant à Marie, bien qu’elle soit pleine de Grâce, et Immaculée Conception,
      le Saint Esprit ne lui a pas dit que Jésus, à 12 ans, était resté chez les docteurs à Jérusalem …”
      Non, parce que comme je vous l’ai dit, elle était sujette à l’épreuve, comme le Christ au désert. Et cette épreuve de la perte de son fils l’a fait grandir en foi (au sens de confiance, et au sens que développe sainte Thérèse de l’Enfant Jésus) et en charité.

      Je vous souhaite un bon monologue (et de lire Drach…).

      • Soupape says:

        Cher Efgy,

        Si j’en étais au monologue, je ne chercherais ni à vous parler, ni à vous convaincre,
        et je me garderais d’intervenir sur MPI.

        1 – Après leur recrutement, tous les Apôtres ont dû ensuite REVISER leur foi,
        et admettre la religion TELLE QUE prêchée par Jésus, non sans peine.

        Il en a été de même pour les membres de la parenté de Jésus, dont Marie,
        lesquels, dans les débuts de la mission de Jésus,
        ont normalement été surpris par ses propos et ses actes,
        qui ne correspondaient pas toujours aux attentes …

        2 – Il est heureux que l’un des effets de ces surprises
        ait été spécialement rapporté par l’Evangile de Marc (3, 20-21, et 3, 31-35),
        mentionné en partie par celui de Matthieu (12,46-50), et signalé seulement par Luc (8,19-21)
        car cela prouve que les évènements cités par les Evangiles
        sont vécus et peuvent être rapportés crûment.

        3 – Votre itinéraire personnel ne vous prédispose pas
        à comprendre les adultes convertis.

        Je conclus donc de ne plus vous importuner, comme vous le souhaitez.
        Dieu fera le reste.

        • Cher Soupape,
          Lisez les Pères de l’Église (eux qui ont été les premiers à expliquer, par ex, que dans le “faisons” de “faisons l’homme à “notre” image” signifiait la présence de la Sainte Trinité révélé dès l’A.T…), et vous verrez que mon “itinéraire personnel” n’est pas si personnel…
          Ne fabriquez pas votre propre interprétation des Saintes Écritures, comme le font les protestants, sans écouter les autres, les saints, les papes, les Docteurs, etc. bref l’Église de toujours. Sachez écouter et apprendre des autres avec humilité et confiance.
          Et que Dieu vous éclaire via sa très sainte Mère, je vous le souhaite.

          • Soupape says:

            Ah ! bon, vous me RELANCEZ ???

            Question : Efgy, ça veut dire quoi ?

            Réponse : F.J. : comme Jules Ferry !

            En effet, toutes vos interventions vont dans .°.le même sens.°. :

            celui de toujours TOUT FREINER au maximum, en promenant un éteignoir,
            jouant pour cela au “faux tradi”, confit en humilité,
            et cantonné à son “devoir d’état” (je cite de vos anciens posts !)
            tout cela afin d’inciter les gens à rentrer dans leurs coquilles.

            Or, dans le même temps que vous seriez confit dans votre devoir d’état,
            vous connaissez très bien l’hébreu,
            mais vous ne connaissez pas … la VULGATE LATINE !
            En effet dans Marc, 3, 21, il est écrit :
            ” et cum audissent sui exierunt TENERE eum ”
            ” dicebant enim quoniam in FUROREM versus est ”
            et vous n’avez même pas pris la peine de le vérifier ! …

            Donc, ça ne “colle” pas …

            “Toujours par quelques endroits, fourbes se laissent prendre “…
            Jean de Lafontaine.

            Je croyais avoir affaire à quelqu’un de sincère,
            et il m’est arrivé de vous défendre ….

            Maintenant ce n’est plus possible.
            Ce message termine ma relation avec vous.
            Il n’y aura pas d’autre avertissement.

            • Et non, je ne vous relançais pas.

              Je connais aussi la Vulgate et je connais les Évangiles, c’est pourquoi je vous ai répondu.
              Or que dit Marc ?
              Marc 3, 21 : “Ce que ses parents ayant appris, ils vinrent pour se saisir de lui, car ils disaient :”ils est hors de sens”.
              Ce n’est qu’au verset 31 qu’il est fait mention de sa mère…

              Votre interprétation est et reste personnelle.
              Ses parents ne désignent pas sa mère, mais ceux de sa famille qui ne croyaient pas en Lui.
              La Sainte Vierge a toujours cru en son Fils ; elle L’a enfanté du Saint-Esprit !
              Réveillez-vous Soupape ! vous etes en train de pécher contre la Mère de Dieu.
              Encore une fois, lisez les auteurs catholiques, les Pères de l’Eglise, les Docteurs, etc.

              ps : Mon devoir d’état est compatible avec l’hébreu. Ne soyez pas médisant.
              … Efgy, c’est tout simplement un nom de chaussures.

    • J’ajoute qu’il est bien sùr évident que Dieu S’est révélé progressivement (Jésus dit Lui-même à ses apôtres qu’il y a des choses qu’ils ne peuvent pas comprendre tout de suite), mais franchement, dire cela, c’est enfoncer des portes ouvertes !!!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

2350 récoltés 32.650 € manquants

2350 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 32.650 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !