Jean-Marie Le Pen, exclut par sa fille du Front National dont il est le fondateur mais confirmé président d’honneur du Front National par la justice, s’est rendu ce mardi 20 juin à Nanterre, au siège du FN où se déroule une réunion du bureau politique post-législatives.

Avant même de s’y présenter, Jean-Marie Le Pen confiait aux médias qu’il estime «inconcevable» que le prochain congrès du FN, prévu début 2018, soit organisé par l’équipe actuellement en place au sein du bureau exécutif.

«Comme Cambadélis l’a fait au Parti socialiste, les responsables des deux échecs électoraux doivent démissionner. Je vise le bureau exécutif du mouvement. Il faut réfléchir dans les organes officiels du mouvement comme l’est le bureau central. Il compte cent membres et est élu par le congrès. Mais Marine Le Pen ne l’a jamais réuni alors que statutairement, celui-ci devrait l’être au moins une fois par an.»

A 10h, Jean-Marie Le Pen est donc arrivé à Nanterre accompagné de son avocat, Me Frédéric Joachim, pour faire constater la tenue d’un bureau politique du FN sans lui. Car la grille du siège du FN était bloquée par des chaînes.

Devant de nombreux journalistes, Jean-Marie Le Pen a commenté la situation :

“J’ai fait constater par huissier que les grilles du parti étaient fermées par des chaînes”

“Je me suis présenté au siège du Front national, rue des Suisses, où devait se tenir à 10h la réunion du bureau politique. Je n’y étais pas convoqué mais j’en suis membre de droit pour des raisons statutaires et qui ont été confirmées solennellement par différentes instances judiciaires. Par conséquent, le bureau du Front national, en prenant cette décision, brave à la fois les statuts, les décisions du congrès, les décisions des tribunaux et je dirai les lois de la pudeur la plus élémentaire. Ceci n’est pas fait pour nous étonner, au Front national, il n’y a pas la reconnaissance du ventre. Parce que je vous rappelle que si je n’avais pas prêté 9 millions au Front national, non seulement il n’aurait pas pu se présenter aux élections législatives mais même pas aux élections présidentielles. Mais je pense que par cette délicatesse du cœur que Marine Le Pen a tenu à me faire un cadeau d’anniversaire.”

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs ,
17 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :