Hugues Moutouh est un spécialiste des question de sécurité et de libertés publiques, ancien conseiller à la présidence de la République et au cabinet du ministre de l’Intérieur, qui a publié de nombreux articles sur le renseignement et la lutte contre le terrorisme. Jérôme Poirot a été durant six ans adjoint du coordonnateur national du renseignement.

Pour rédiger ce Dictionnaire du renseignement, ces deux hommes ont réuni pendant cinq ans une équipe éditoriale composée de praticiens du renseignement et d’experts référents qui ont tous exercé un rôle dans le renseignement français. Un bon nombre encore en activité signe d’ailleurs leur contribution d’un pseudonyme.

L’univers du renseignement fascine le public, et cette fascination tient pour beaucoup au secret et au silence qui l’entourent, entretient le mythe et laisse le champ libre à l’imagination fertile des cinéastes et romanciers. Il est vrai que le sujet s’y prête particulièrement. En ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. Le public s’amuse des gadgets de James Bond mais que dire des multiples tentatives d’assassinat de Fidel Castro par la CIA, à l’aide de cigares ou de stylos empoisonnés… Et les agents du XXIe siècle recourent à des procédés de plus en plus sophistiqués pour recueillir le bon renseignement. De façon plus structurelle, l’enjeu principal pour les services est de s’adapter au cybermonde qui nous entoure et de préparer la prochaine guerre cybernétique qui nous attend.

Après quatorze pages de sigles et acronymes, ce volumineux dictionnaire s’ouvre donc selon un classement alphabétique qui va de l’Académie du renseignement à Wybot Roger, créateur de la DST.

De quoi s’y retrouver un peu plus dans les méandres des services qui, en France ou ailleurs, collectent les renseignements par les moyens les plus variés. Clausewitz voyait le renseignement comme “l’ensemble des connaissances relatives à l’ennemi et à son pays”. Aujourd’hui, le renseignement désigne à la fois une information, une activité et une organisation.

Dictionnaire du renseignement, sous la direction de Hugues Moutouh et Jérôme Poirot, éditions Perrin, 848 pages, 29 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Boutté says:

    Devinez qui Macron vient de nommer pour diriger la cellule élyséenne de renseignement .
    Réponse : Le Prefet qui avait accordé la nationalité française au tueur de Trèbes et Carcassone .

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

2350 récoltés 32.650 € manquants

2350 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 32.650 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !