“Je suis, dit Jean-Baptiste, la voix de celui qui crie  dans le désert : Rendez droit le chemin du Seigneur.”

3ème Dimanche de l’Avent – STATION A SAINT-PIERRE – Privilégié de 2ème classe. Semi-double. — Ornements roses ou violets.

La physionomie de saint Jean Baptiste est avec celles d’Isaïe et de la Sainte Vierge Marie3 une des trois grandes figures qui dominent l’Avent. A la fois prophète du Messie (le dernier des prophètes) et témoin du Christ (il fut le premier à prêcher aux foules son avènement), saint Jean Baptiste, suscité par Dieu “pour préparer les voies du Seigneur”, continue de remplir auprès de nous sa mission d’autrefois. La Sainte Église se plaît, en ce temps de l’Avent, à recueillir le témoignage du Précurseur, à faire siennes ses exhortations à la pénitence, et à nous proposer en exemple sa profonde humilité : comme on le prenait pour le Christ, il s’effaçait jusqu’à se déclarer indigne de dénouer seulement la courroie de sa sandale.

Les exhortations de saint Jean Baptiste conservent toute leur portée, puisque le Sauveur, qui est venu déjà, doit “venir” encore pour beaucoup d’âmes qui continuent de l’ignorer, et que nous-mêmes nous avons à l’accueillir toujours davantage dans nos âmes : les grâces de filiation divine attachées à la fête de Noël doivent rester pour nous aussi comme un nouvel avènement de Jésus. Nous avons tous d’ailleurs à nous préparer à l’ultime venue du Seigneur : quand il viendra nous juger, à la fin des temps, sur l’accueil que nous lui aurons fait durant notre vie. En nous adressant les appels si pressants du Précurseur, ou ceux de l’Apôtre S. Paul dans l’Épitre d’aujourd’hui, l’Église assurément nous prépare à Noël, mais dans cette préparation même elle nous invite aussi à envisager, par-delà Noël, le dernier avènement où le Christ doit venir dans tout le rayonnement de sa gloire couronner son œuvre de salut. La grande joie des chrétiens, celle à laquelle la liturgie nous convie aujourd’hui, c’est de voir approcher “le jour du Seigneur”,   où il viendra dans sa gloire pour nous introduire avec lui dans la cite des cieux Ce grand jour, que l’Apôtre dit proche, souhaitons avec impatience que Noël nous y prépare et qu’il se réalise promptement. Tous les venez du temps de l’Avent font écho, en même temps qu’à ceux des prophètes, au veni qui termine l’Apocalypse de saint Jean : “Venez, Seigneur Jésus”; c’est le dernier mot du Nouveau Testament.

 En signe de joie on joue les orgues à la grand’messe, et les prêtres qui le désirent peuvent employer des ornements roses, qui symbolisent la joie de la Jérusalem céleste où le Christ va nous introduire à la fin des temps : “Jérusalem, réjouis-toi d’une grande joie, car voici que le Sauveur vient à toi, alléluia (2ème antienne des Vêpres). “Per adventum tuum, libéra nos, Domine“, chantons-nous aux Litanies des Saints : “par votre avènement, délivrez-nous, Seigneur”.

Sanctoral

Octave de l’Immaculée Conception « Vos vêtements sont blancs comme la neige », dit la 2e Antienne des Vêpres. Ces vêtements blancs sont tout un symbole dans le langage de la liturgie. Au sentiment des anciens déjà, le blanc était une couleur divine. C’est ainsi que dans l’Ancien Testament, Daniel nous montre Dieu apparaissant dans sa gloire, vêtu de blanc, et qu’au témoignage des évangélistes, les vêtements de Notre-Seigneur, lors de sa Transfiguration, « devinrent blancs comme la neige ». Les vêtements blancs sont donc le symbole d’une gloire surnaturelle et divine. En ces fêtes de l’Immaculée Conception, c’est la gloire et l’incomparable pureté de la Vierge Marie que chante l’Église dans cette antienne et dans tout son Office.

PROSE EN L’HONNEUR DE LA SAINTE VIERGE. (Tirée des anciens Missels Romains-Français.)

 Élevez-vous, cœurs pieux, pour célébrer dévotement la Conception de la Vierge.

Que d’amour l’âme s’embrase, et qu’à l’amour s’unissent louange et jubilation.

En sa merveilleuse Conception, elle est comme la rose en son éclat ; elle est comme le lis en sa blancheur.

Comme le fruit sort de la fleur, elle apparaît avec pudeur ; son Fils l’a devancée de sa grâce.

Comme de la terre s’élève la rosée, sans être souillée par la poudre grossière ;

Ainsi, dans le sein maternel, la Vierge est conçue sans être flétrie de l’originelle souillure.

Donc, en des hymnes suaves, chantons, en cette Vierge, une Conception sans nuage.

Formée comme les autres mortels, mais pure dès son origine, chœurs, chantez-la dans votre joie ;

Afin qu’émue de nos doux accents, elle nous garde, en ce siècle, exempts de tout péché ;

Et qu’à l’article du trépas, elle nous délivre du péril et des gouffres de l’enfer.

Amen.

 

Martyrologe

A Rome, les saints Irénée, Antoine, Théodore, Saturnin, Victor, et dix sept autres martyrs, qui souffrirent pour le Christ durant la persécution de Valérien.

En Afrique, la passion des saints Faustin, Lucius, Candide, Célien, Marc, Janvier et Fortunat.

En Afrique encore, saint Valérien évêque. Durant la persécution des Vandales, sous le roi arien Genséric, alors qu’il avait plus de quatre vingts ans, on voulut le forcer de livrer les objets du culte, mais il refusa avec fermeté; il fut alors chassé seul hors de la ville, et défense fut faite à chacun de le recevoir dans sa demeure et même sur sa terre. Ainsi contraint d’errer longtemps sur les grands chemins, exposé aux injures de l’air, il acheva le cours de sa sainte vie en confessant et défendant la vérité catholique.

Dans l’Orléanais, saint Maximin confesseur.

Au pays des Ibériens, au-delà du Pont-Euxin, sainte Chrétienne servante, qui, par la vertu de ses miracles, détermina cette nation à embrasser la foi du Christ, au temps de Constantin.

A Verceil, l’ordination de saint Eusèbe, évêque et martyr.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !