Les autorités ont décidé de ne pas se faire dépasser une nouvelle fois après deux soirées d’avertissement  et un dispositif impressionnant a été mis en place pour le match des huitièmes de finale de ce soir à 22h qui verra s’affronter l’Allemagne et l’Algérie. C’est à Lyon que le nombre de policiers mobilisés est le plus conséquent. Selon le directeur de la DDSP du Rhône (direction départementale de la sécurité publique), c’est davantage que pour un derby à haut risque entre Lyon et Saint-Etienne ou le Nouvel An: « Nous n’avons jamais déployé une telle force depuis les émeutes urbaines de 2010 à Lyon. » C’est ainsi plus de 500 hommes, dont quatre unités mobiles qui  seront mobilisés dans l’agglomération lyonnaise. Une unité mobile supplémentaire sera d’ailleurs sur le qui-vive durant la nuit.

C’est aussi le cas en Isère, le préfet a annoncé qu’à Vienne, la police nationale locale sera renforcée par une demi-compagnie de CRS. À Villefontaine, la gendarmerie pourra compter sur le renfort de 45 gendarmes mobiles. A Marseille, de 338 à 412 policiers et CRS, selon l’évolution du score, seront sur le pont. Un bateau-pompe sera même mis en veille pour éteindre les éventuels incendies. Les effectifs sont renforcés à Bordeaux par une demi-compagnie de CRS. « Dispositif spécial » également à Strasbourg, où la préfecture n’a pas donné de détails, de même qu’à Paris. Selon le Figaro, il y aurait 25.000 hommes mobilisés pour la rencontre.

La France n’a qu’une peur, voir les casseurs passer de nouveau à l’action. Certains désirent la défaite de l’Algérie pour que les nombreux débordements cessent une bonne fois pour toutes. A Bordeaux, des patrons de bar ont renoncé à diffuser le match pour minimiser les risques face aux perturbateurs. D’ailleurs sur Facebook, de nombreux appels à des rassemblements anti-racailles un peu partout en France, se sont multipliés depuis le dernier match qui a vu l’Algérie se qualifier.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :