« A-t-il des raisons d’exister s’il ne peut pas y avoir de témoignages d’amitié, ce qui est le cas, puisque les relations diplomatiques n’existent pas ? »

C’est en ces termes que le député socialiste Gérard Bapt, dans la tourmente à la suite de sa visite à Damas, a confirmé son soutien à la demande de suspension du groupe d’amitié évoquée lundi par Jean-Christophe Cambadélis.

Président du groupe d’amitié parlementaire France-Syrie, Gérard Bapt, a été contraint de s’expliquer ce mardi devant le premier secrétaire du Parti socialiste, avant d’être convoqué ultérieurement devant la Haute autorité du Parti Socialiste qui devra décider d’une sanction qui peut aller du blâme à l’exclusion.

«Avec Bruno Le Roux et Claude Bartolone, on a pensé que dans une situation de ce type-là, il était licite, il était logique de suspendre l’activité d’un tel groupe qui reprendrait dès que la solution de normalisation politique sera retrouvée», a encore déclaré Gérard Bapt qui capitule en rase campagne aux exigences de la pensée unique. 

_______________________________________

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :