Ils voulaient frapper “Israël” à Rome et toucher le Vatican “avec la volonté de Dieu”. Ils étaient prêts au martyr, exaltés à l’idée de massacrer des chrétiens. Parmi les objectifs des terroristes arrêtés ces dernières heures en Italie du Nord, suite à une opération de la cellule anti-terrorisme,  l’ambassade d’Israël et Saint Pierre.

“Je veux frapper Israël à Rome” disait, le 6 février dernier via WhatsApp, un des inculpés,  Abderrahim Moutaharrik, parlant avec  Abderrahmane Khachia, lui-aussi maintenant en prison. Moutaharrik fait également allusion “à un dessein pour accomplir un  attentat à l’ambassade d’Israël”, en expliquant “avoir contacté un  sujet albanais pour se procurer des armes.

Dans d’autres messages audio, toujours à travers Whatsapp, Mohamed Koraichi, parti d’Italie depuis un an avec femme et trois enfants, invitait Moutaharrik, arrêté avant son départ avec sa famille en Syrie, à réaliser un attentat à Rome. Morceaux choisis :

“Mon frère, là dans cette Italie, c’est la capitale des croisés. Mon frère c’est celle-là, c’est là où ils vont faire leur pèlerinage, c’est de là qu’ils prennent la force et de là qu’ils vont conquérir les peuples, et de là ils combattent l’islam. Jusqu’à maintenant aucune opération n’a été réalisée. Tu sais que si tu fais un attentat c’est une grande chose, Dieu est grand, prions Dieu, mon frère. “

“Oui frère, si Dieu veut, répondait Moutaharrik, ce sera bien, si Dieu veut qu’ils pensent être en paix,  alors qu’ils ne sont pas en paix, même si nous vivons au milieu d’eux et que nous jouons notre jeu comme si nous étions comme eux, mais je jure que nous ne sommes pas comme eux.” “Je jure que si nous pouvions trouver le moyen, nous abattrions ce pays et nous savons que ces infidèles pour cette Italie, pour ce Vatican, pour ces présidents, ces présidents infidèles sont eux qui donnent la force à tout ce qui est en train d’arriver aux pays arabes et dans les pays islamiques. Mais avec la volonté de Dieu, avec la volonté de Dieu, la majeur partie des jeunes hommes ici ont commencé à bouger, ils ont commencé. “

La seule demande de Moutaharrik consistait à mettre sa famille à l’abri dans les territoires du Califat pour ensuite passer à l’action : “Cependant mon  frère c’est l’unique demande que je te fais, la famille. Tu sais je veux au moins que mes garçons grandissent un peu dans le pays du Califat de l’islam, le pays où règne la loi islamique. C’est l’unique demande que je te fais. “

Abderrahim Moutaharrik, fameux champion de boxe thaïe, et sa femme ont été arrêtés, dans la province de Lecco, nord de l’Italie, avant leur départ pour le Califat en terre d’islam. La super opération anti-terroriste a permis l’arrestation de 6 terroristes qui projetaient des attentats en Italie et recrutaient des aspirants djihadistes. Tous des immigrés installés en Italie.

Alors, l’intégration tant vantée par la bien-pensance universelle ? Encore un échec !

Francesca de Villasmundo

http://www.ilgiornale.it/news/cronache/arresti-raffica-nel-nord-italia-reclutavano-tagliagole-lisis-1251934.html

http://milano.corriere.it/notizie/cronaca/16_aprile_28/volevano-partire-la-jihad-coppia-lecco-figli-sei-fermati-1960e700-0d22-11e6-9053-86a90bf524d0_preview.shtml?reason=unauthenticated&cat=1&cid=Z1LTNCX9&pids=FR&origin=http%3A%2F%2Fmilano.corriere.it%2Fn

http://www.secoloditalia.it/2016/04/nel-mirino-dei-terroristi-lambasciata-disraele-roma-vaticano/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :