Nikola Mirkovic est l’invité de Xavier Moreau pour Stratpol à Donetsk, pour commenter la situation du Donbass et les élections  législatives et l’élection d’un nouveau président en remplacement d’‘Alexandre Vladimirovitch Zakharchenko qui a récemment été assassiné, très probablement par les services spéciaux de Kiev.  Ces Élections en République Populaire de Donetsk ont eu lieu le 11 novembre 2018, [tout comme en république de Lougansk que j’évoquerai plus bas ndED]. Au cours de l’entretien les résultats tombent: Denis Pouchiline (Photo), bras droit d’Alexander Zakharchenko est élu Président de la République de Donetsk, il était déjà président intérimaire. M. Mirkovic dresse un portrait de ce courageux nouveau chef du Donbass, alors que les principaux chefs de cette petite république tombent les uns après les autres assassinés: Givi, Motorola, etc.

Pouchiline lui-même a échappé de justesse, le 7 juin 2014 à une première tentative d’assassinat à Donetsk, près du restaurant Millenium, boulevard Pouchkine qui avait provoqué la mort par balles de son jeune assistant. Il échappait à un deuxième attentat par bombe dans la nuit du 12 au 13 juin 2014; la voiture de Pouchiline explosait en plein centre-ville provoquant la mort de deux de ses assistants. Lui-même étant absent à ce moment-là.

M. Mirkovic commente les élections qu’il a suivi en qualité d’observateur dans le Donbass. Voir en fin d’article, une courte biographie du franco-serbe, Nikola Mirkovic.

Des élections avaient également lieu en république de Lougansk

Les habitants de la République de Lougansk ont également élu leurs représentants. L’ actuel chef d’Etat par intérim est arrivé largement en tête de l’élection présidentielle. Il s’agit de Léonid Pasechnik. Au moment du coup d’Etat de Kiev, Pasechnik était colonel des services secrets (SBU) ukrainiens, très vite il se range du côté des rebelles.

Il semble qu’en fin 2017 une lutte de pouvoir ait eu lieu à Lougansk qui s’est soldée par la démission du chef de la république Igor Plotnitsky. A la suite de quoi Pasechnik a été nommé chef intérimaire jusqu’aux prochaines élections. Pasechnik a, quant à lui, déclaré adhérer aux accords de Minsk, affirmant que “la république respectera systématiquement les obligations contractées en vertu de ces accords”.  Le 30 mars 2018, Pasechnik a encore déclaré: “”Notre expérience peut aider toutes les régions d’Ukraine à accéder à la liberté et à l’indépendance au fil du temps. Nous pourrons ensuite ensemble proclamer une nouvelle Ukraine dans laquelle des représentants de nationalités et de cultures différentes vivront librement”. 

Nikola Mirkovic, biographie

Nikola Mirkovic, de nationalités serbe et française, 45 ans, marié et père de famille, est diplômé de la European Business School [qui se situe à Paris… ndED] et passionné de géopolitique. Il travaille dans l’humanitaire depuis 2006: il a cofondé l’association Solidarité Kosovo pour venir en aide aux Serbes du Kosovo-Métochie victimes de la guerre de 1999 et de ses conséquences. En 1999 Nikola Mirkovic avait été bouclier humain contre les bombes de l’OTAN sur les ponts de Belgrade. [Les Américains bombardaient des cars de civils serbes bloqués sur des ponts, en toute connaissance de cause, au nom de la cause humanitaire… ndED]
Il est l’auteur d’un livre retraçant l’histoire de la province serbe : « Le martyre du Kosovo » à travers lequel il dénonce l’imposture occidentale et la version officielle de la guerre du Kosovo. Son ouvrage, publié en 2013, a depuis été traduit en italien et en espagnol. En 2014 Nikola Mirkovic rejoint Vostok France Solidarité Donbass, association au sein de la laquelle il a déjà réalisé plusieurs missions humanitaires pour les victimes de la guerre au Donbass tout en continuant ses missions pour le Kosovo.

Nikola Mircovic participe aussi, comme auteur à la Revue Méthode. Il a aussi fondé l’association “Ouest-Est”, évoquée dans la vidéo. Une association qui vient en aide aux Russes du Donbass.

Voir aussi : Donbass: L’assassinat de Zakharchenko a-t-il été perpétré par des terroristes aux ordres de Kiev ? Un islamiste arrêté en Russie le laisse penser

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. enpassant says:

    Il faut être kamikase pour convoiter cette place.

  2. C est parcequ il etait parmis les juifs de l antiquite que Salomon voyait 1 homme parmis mille ,,parceque aujourdui en france il verrait 1 sur xmillions !!En serbie il y a vraiment des super bons .Pour oncle stan ,de qui aurait pu rever le prophete Daniel ,”une bete qui sort de la mer (l eau dans la bible c est la masse populaire ,voir Moise sauve des eaux ,la populace ,,pierre qui s enfonce dans l eau ,,la mediocrite humaine par manque de foi )Cette bete qui massacre toutes les nations ,oncle stan ,grand satan .otan

  3. Blague-à-part says:

    Ce sont les USA qui mettent la pagaille partout en Europe. En Serbie, comme en Ukraine. Il faut diviser pour régner. Le pire c’est que la majorité des peuples marchent aveuglément comme des troupeaux de moutons. Ceux qui ne marchent pas sont pris à partie par ceux qui marchent et ainsi des conflits s’installent. La haine de la Russie répandue en Europe, comme si la Russie était un pays étranger à l’Europe, ça aussi ça fonctionne à fond.

    Pour s’en sortir, une seule solution: l’homme (ou la femme) providentiel. Comme Poutine en Russie.

  4. Philippe Louis says:

    Toujours à coté de la plaque les articles d’Emilie Defresne… Désespérants d’ignorance volontaire et de désinformation.

    • Soupape says:

      Désolé, mais les articles d’Emilie Defresne sont parmi … les plus travaillés que je connaisse …

      Quant à l’ignorance, je suis moi-même un ignorant,
      car, à la différence de Dieu, j’ignore presque tout le Présent, ainsi que presque tout le Passé.

      C’est pourquoi je ne remarque pas l’ignorance des autres,
      car je sais que nous sommes tous des ignorants …

      • Philippe Louis says:

        Les articles d’E. Defresne ne sont que des copier-coller des articles de RT, Sputnik, Stratpol, et autres médias de propagande russolâtre et pro-Poutine. Ses articles propagent un certain négationnisme anti-ukrainien ( négateur de l’identité nationale ukrainienne ) et un culte idolâtrique pour le “guide” du nouvel impérialisme “grand-russe”, V. Poutine. Ses articles transpirent un parti-pris systématiquement pro-russe ( version poutinienne ) et anti-ukrainien.
        Aucune preuve n’existe pour accuser Kyiv de l’assassinat de Zakharchenko. Par contre, de forts soupçons pèsent sur Pouchiline,… ( sûr de la “bienveillance” de Moscou… )

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

9 % 31.850 € manquants

3150 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.850 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !