L’Aquarius est devenu, comme l’Exodus il y a 70 ans, est devenu un navire symbolique. Deux canots pneumatiques étant signalé en perdition le 9 juin au large des côtes libyennes. Les 120 personnes s’y trouvant furent embarqués sur l’Aquarius avec d’autres migrants recueillis par les garde-côtes italiens, et devant le refus de l’Italie et de Malte, d’accepter les colons, Il a accosté le 17 juin dans le port espagnol de Valence. La journaliste Sara Alonso de RNE, qui a voyagé à bord du navire, a détaillé les 27 nationalités des 629 personnes reçues par l’Espagne. Elles viennent de pratiquement tous les coins de l’Afrique et d’ailleurs. Lorsqu’on étudie la provenance des colons à bord, on remarque des choses pour le moins curieuses. Voyons d’abord leur lieu de provenance :

Afrique :

Soudan : 152
Nigeria : 148
Érythrée : 60
Soudan du Sud : 49
Algérie : 43
Ghana : 30
Guinée : 22
Sierra Leone : 20
Sénégal : 13
Gambie : 11
Maroc : 11
Mali : 11
Côte d’Ivoire : 11
Togo : 9
Cameroun : 6
Somalie : 5
Ethiopie : 5
Guinée-Bissau : 4

Tchad : 3
Comores : 2

Niger : 1
République Démocratique du Congo : 1
Liberia : 1 

Asie :

Pakistan : 11
Bangladesh : 3
Afghanistan : 1

On s’aperçoit rapidement que beaucoup d’entre eux ne fuient pas la guerre. Petite répartition des nations impliquées :

  • Pays en guerre : Afghanistan, Mali, Somalie.
  • Tensions internes ou pays dictatorial : Algérie, Comores, Erythrée, Niger, Nigeria, Pakistan, République Démocratique du Congo, Soudan, Soudan du Sud.
  • Pays en paix et démocratique : Bangladesh, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Liberia, Maroc, Sénégal, Sierra Leone, Tchad, Togo.

Il s’agit donc bien, une fois encore, de colonies de peuplement et non de « réfugiés ». Il est intéressant de noter ceux qui appuient les colons de l’Aquarius : l’extrême gauche nostalgique de Pol Pot, la secte conciliaire, les frères trois points… en bref, tous les ennemis de la France catholique, dans une sordide convergence des périls. Quand vous avez quatre pattes et une trompe, vous avez beau retourner le problème dans tous les sens, la réponse c’est éléphant. Quand vous avez huit tentacules, vous avez beau retourner le problème dans tous les sens, la réponse c’est pieuvre…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés