Cette exposition présente l’émergence des ordres de chevalerie à la fin du Moyen Âge.

Fondateurs d’ordres eux-mêmes et membres de ceux créés par leurs proches, les ducs d’Anjou Louis Ier et le roi René, contribuent à la naissance de ces cercles aristocratiques qui définissent un nouvel idéal chevaleresque.

Cette exposition est le fruit d’un partenariat scientifique entre le Centre des monuments nationaux – Domaine national du Château d’Angers, le Département de Maine-et-Loire, la Ville d’Angers (Bibliothèque municipale, Musée des Beaux- Arts), l’Université d’Angers et le Musée de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie (Paris).

Elle s’inscrit au nombre des opérations labellisées « Année européenne du patrimoine ».

Exposition au logis royal du château d’Angers

Informations pratiques :

Date : 15 juin- 30 septembre 2018, 10h00-18h00

Sans supplément au droit d’entrée du monument :  plein tarif : 9€ ; tarif réduit et tarif groupe : 7€.

Gratuit pour les moins de 18 ans et les moins de 26 ans ressortissants ou résidents réguliers en UE, les détenteurs de la Carte blanche du château d’Angers ou du Pass Éducation, les personnes handicapées et leur accompagnateur, les demandeurs d’emploi sur présentation d’un justificatif de moins de 6 mois.

Visites commentées les dimanches 24 juin ,22 juillet, 19 aout et 16 septembre 2018 à 10h15.

Visites conférences pour les groupes sur demande : groupes.angers@monuments-nationaux.fr

Conférences sur «Les ordres de chevalerie au Moyen âge » et « L’ordre du Croissant et le regain d’intérêt pour les ordres de chevalerie au XIXe siècle » en septembre 2018.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :