mariage-homo-polygamie-mpi

Trois lesbiennes « mariées » dans le Massachusetts ont annoncé qu’elles attendaient un enfant. En réalité cette histoire est une conséquence de la pente glissante sur laquelle la société s’est engagée en acceptant le pseudo-mariage des homosexuels.

Elles se nomment Doll (poupée), Brynn et Kitten (chaton). Elles vivent une relation « polyamoureuse ». Brynn et Kitten sont légalement « mariées » ; Doll s’est agrégée au couple lors de la cérémonie. Les trois femmes ont mis leurs biens en commun. Elles ont créé un nouveau nom pour désigner leur situation. Elles sont en throuple (aphérèse entre le mot de three qui désigne le chiffre 3 et celui de couple.). Elles se partagent les tâches quotidiennes. Kitten est passée par la fécondation in vitro avec du sperme venant d’un donneur inconnu. Elle espère devenir enceinte de trois enfants. Elle fera sa « livraison » en juillet.

Cette affaire témoigne, s’il en était nécessaire, de l’évolution logique du soi-disant mariage de personnes de même sexe. Nous en sommes à la polygamie de fait. Ou plus exactement le ménage à trois. Le plus curieux est qu’il concerne trois femmes qui se veulent militantes de leur situation. Y aura-t-il une polyfidélité ? Bien sûr ces trois personnes revendiquent le droit d’être reconnues dans une telle situation au nom de leur amour partagé. Elles se disent victime d’une orientation sexuelle prédéterminée : « nous sommes nées comme ça ! ».

Nous arrivons donc à une conception élastique du mariage. Le raisonnement de ces filles, ne peut-il être repris par des partisans de la zoophilie, de la pédophilie ?

Apparemment 300 militants LGBT ont attrapé la balle au bond. Ils ont signé un manifeste intitulé « Au-delà du mariage de même sexe », reconnaissant toutes les formes de « mariages ». Se proclamant « fairepartie d’une communauté solidaire, globale », les signataires admettent que « la lutte pour le droit au mariage de même sexe n’est qu’une partie d’un effort plus large. ». Jusqu’où ces gens iront-ils ? Demain comme l’empereur romain Caligula sera-t-il possible de se marier à son cheval ? D’autres vont plus loin encore déclarant qu’il faudrait supprimer complètement le mariage.

Dans le fond, ce serait une solution. Il ne resterait plus en effet que le mariage devant Dieu. N’est-ce pas bien plus important que d’être marié sous le buste de Marianne ?

Une seule chose est certaine : un tel type d’union ne peut pas tenir et les victimes seront des enfants élevés sans père.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :