Vous allez donner une majorité, à l’Assemblée nationale,  à tous ces opportunistes sans foi ni conviction, de gauche comme de droite, qui rampent vers la gamelle tendue par Macron 1er, roi de l’esbrouffe, marionnette au service de l’oligarchie financière et de la finance apatride…

Aveugles que vous êtes ! Vous avez laissé Hollande vous crever l’oeil gauche et, à présent, vous présentez le droit à Macron afin de vous faire énucléer !

Vous aurez deux cannes blanches au lieu d’une seule !

Nicolas Dupont-Aignan confirme son alliance avec le FN et pense que cette alliance est le point de départ d’une union de la Droite pour la reconquête dans 5 ans, de même que Mitterrand avait fait l’union de la gauche…

Quelques réflexions sur les résultats du premier tour des législatives

Le parti de Debout la France n’a obtenu que 1,17% des voix lors du premier tour des législatives. Nicolas Dupont-Aignan arrive en tête dans sa ville d’Yerres avec 41,4 % des voix contre 31,9 % pour Antoine Pavamani (LREM), mais sur l’ensemble de la circonscription, il est distancé et arrive seulement deuxième avec 29,8 % contre 35,8 % pour le candidat de la majorité présidentielle.

La très forte abstention qui a profité au parti d’Emmanuel Macron ne permet aucune triangulaire sur l’ensemble du territoire, lesquelles auraient permis de contrer le Front républicain. De ce fait les candidats soutenus par le FN qui sont très nombreux à être présents au second tour, notamment dans les départements du Nord, en Provence et en Languedoc-Roussillon (Dans l’Aude par exemple, tous les candidats FN sont présents au second tour) et un peu partout sur le territoire, en dépit d’une forte abstention dans les rangs des électeurs identitaires, n’ont que très peu de chance d’être élus. Ainsi les plus de 11 millions d’électeurs de Marine Le Pen risquent fort d’être totalement absents d’une représentation à l’Assemblée nationale. Même Jacques Bompard ou Hervé de Lépinau dans la circonscription de Marion Maréchal-Le Pen, tous les deux en Vaucluse, un département qui semblait tout acquis aux nationaux, ont très peu de chance de l’emporter. Gilbert COLLARD (Front national) est arrivé en tête avec 32,27% dans sa circonscription du Gard. Le Gard où tous les candidats FN sont présents au second tour. De même Emmanuelle Ménard à Béziers (36%), pourtant largement en tête, dans l’Hérault, sera en difficulté. Sept candidats FN sur neuf circonscriptions sont au second tour dans l’Hérault. Des duels FN se présentent au second tour dans les 4 circonscriptions du Roussillon. Dans un département hier acquis à la gauche, le paysage politique est bouleversé. Dans la 2e circonscription des Pyrrénées-Orientales, Louis Aliot (FN) arrive en tête avec plus de 30% des voix. Dans les trois autres circonscriptions les candidats FN sont également présents au second tour avec des scores très honorables.

Le Pourtour méditerranéen, la vallée du Rhône et le Nord, ancrages FN

D’une manière générale et en dépit d’un forte abstention des électeurs identitaires, le pourtour méditerranéen continue de marquer sa forte spécificité FN. Et pourtant, seule une forte mobilisation, fort improbable, des électeurs identitaires pourraient lui laisser une chance d’élections. Même configuration dans le Nord autre région marquée par le FN. Marine Le Pen à Hénin-Beaumont a manqué de peu l’élection au premier tour, mais elle va se retrouver confrontée à l’alliance de la fausse droite des Républicains et de la gauche macroniste. Les trois autres circonscription du Pas-de-Calais donnent des candidats FN largement en tête. Ainsi dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais, Bruno Bilde a largement devancé la candidate REM au premier tour avec 35,53% contre 20,84%. Et dans la 3e du Pas-de-Calais José Evrard a récolté 31,69% des voix, contre 16,99% pour son adversaire MoDem du second tour. Enfin, Sébastien Chenu est arrivé lui aussi largement en tête au premier tour avec 33,21% devant la représentante du MoDem (18,08%). … Même chose dans d’autres circonscriptions du nord où la plupart des candidats FN font d’excellents scores. Dans toute la France, partout où la candidate FN a fait de bons scores (dans le Nord de la France, sur le pourtour méditerranéen et le long de la vallée du Rhône), les candidats FN n’ont pas démérités. Et pourtant la forte abstention du camp identitaire a laminé les résultats globaux. A noter que les zones de fortes implantations FN sont les zones qui en 2005 ont voter massivement contre la constitution européenne.

A noter toutefois, que la vague “En Marche” donne une impression trompeuse, en effet, le parti de Macron est loin de soulever l’enthousiasme des électeurs puisque 51, 3% de ceux-ci se sont abstenus sans compter les votes blancs… (Voir les détails ci-dessous) et que seulement 2 députés de la République en marche ont été élus au premier tour…

La République en Marche n’obtient que 16% des inscrits au premier tour, il n’y a pas de quoi pavoiser… -compte-tenu de la vague déferlante des abstentions et si mes calculs son exacts. Mais cela va permettre à l’élu de l’Oligarchie de continuer le travail de sape entrepris par Hollande qui lui aussi avait tous les pouvoirs en mains: Majorité absolue à l’Assemblée et au Sénat, majorité au Conseil constitutionnel aussi.

Tandis que le Franc-maçon Mélenchon, soutenu par la Front républicain, en dépit du très faible score de son parti au premier tour (11%), pourrait être élu et pourrait même, peut-être, former un groupe parlementaire, le FN n’aura probablement aucun élu, sauf sursaut du corps électoral national. Tandis que les voix FN sont largement majoritaires dans les Bouches-du-Rhône, le département ne comptera probablement aucun député FN pour les représenter. Ainsi le sénateur maire Stéphane Ravier totalise 30,84 % des suffrages, sensiblement le même score que Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle (31 %) tandis que le candidat LR déchu appelle à un vote en faveur de Macron… En PACA (Sauf dans les 2 départements alpins) les candidats FN font des résultats honorables, et sont le plus souvent présents au second tour…

Sur l’ensemble de la France ils sont plus de 100 candidats FN a être présents au second tour, en dépit du laminage de l’électorat FN démoralisé.

La plus forte abstention jamais enregistrée depuis la IIIème République

51,3% d’abstentions (24 millions 401 132) plus 1,53 % (354 391) votes blancs, et plus 0,70 % (161 263) Nuls, cela fait une forte majorité d’environ 54% d’électeurs qui ont préféré ne pas s’exprimer, cela donne 25 millions de non-exprimés sur 47 millions 571 350 inscrits, soit la plus forte abstention jamais enregistrée depuis la IIIème République à un premier tour de législatives.

Ces 25 millions d’abstentionnistes constituent la vraie et forte majorité parlementaire de ces législatives 2017 qui manifeste l’immense dégoût qui s’est emparé des Français face à  la Dictature En Marche, qui s’est abattue comme un rouleau compresseur sur le pays au long de ces deux campagnes électorales et seule une improbable mais forte mobilisation au second tour pourrait laisser espérer un ou deux élus patriotes. Aux  improbables présidentielles qui ont vu le succès de l’héritier de François Hollande, a succédé une démoralisation généralisée de la France qui s’offre sur un plateau d’argent au parti de la haute finance apatride.

Voir aussi: 

emiliedfresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

41 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

22 % 23 348 € manquants

6 652 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :