Les cas d’Ebola dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où une épidémie a été déclarée dans la province du Nord-Kivu le 1er août dernier, ont atteint le nombre de 500, indique le dernier bilan de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) en date du 10 décembre. 452 “cas confirmés” et 48 “cas probables” sont en effet recensés sur place. Des personnes qui ont contracté la maladie ces derniers mois et dont au moins 289 sont décédées.

Les cas observés restent confinés dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, deux provinces limitrophes de l’Ouganda et du Rwanda (l’Ituri a également, à son extrémité nord, une frontière commune avec le Soudan du Sud).

Mais la zone concernée par le virus s’étend. Il y a eu récemment de nouveaux cas à la frontière avec le Rwanda, mais aussi à Butembo (plus au nord, dans la province du Nord-Kivu, en bordure du parc des Virunga), qui semble être devenue la nouvelle ‘zone rouge’ de l’épidémie.

L’OMS note aussi une nouvelle hausse du nombre de cas à Mangina, près de Beni, où une baisse avait précédemment été constatée.

Le 6 décembre, le ministre congolais de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga, avait prévenu que l’épidémie d’Ebola qui sévit dans l’est de la RDC “va encore durer quelques mois”. Environ 150 personnes touchées par Ebola ont pu être guéries, selon le ministre.

C’est la dixième épidémie d’Ebola que connait le pays. Le virus Ebola a été “découvert” en 1976, quand il s’est manifesté simultanément à deux endroits dans ce qui est aujourd’hui le Soudan du Sud et la RDC. La rivière Ebola, proche du lieu congolais de cette première épidémie, a donné son nom au virus.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

2 commentaires

  1. Bon Ben ça en fait toujours 500 de moins qui ne nous envahiront pas !
    C’est un début !
    Il parait que la nature fait bien les choses !
    Faut peut être lui donner un petit peu de temps a la mère nature !
    Est ce que macron , friand des bronzés , pourrait se choper cet ébola ?
    Quel Joyeux Noèl ça nous ferait !!!!!
    Et voilà que je fais des rêves éveillée maintenant …………………………………………

    • madame claire l’immigration illégale est à condamner mais les africains restent et resteront des etres humains je me demande d’ailleurs comment vous pouvez affirmer qu’un joyeux noel vous ferai du bien si 500 blacks meurent à moins que vous ne soyez pas catholique je vous rappelle la fete de noel c’est une fete catholique la saint nicolas et un catholique ne peut pas se rejouir de la mort d’autres etres humains quelque soit leur race ou leur religion moi à votre place pendant la fete de noel je prierai pour les ames de ces pauvres africains qui meurent de ce fleau et aussi prierai pour la fin de l’immigration clandestine en europe